Le Midi Libre - evénement - Le ministère répond aux grévistes

Edition du 17 Fevrier 2020



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Revendications des professeurs du primaire
Le ministère répond aux grévistes
7 Décembre 2019

Le ministère de l’Education nationale a pris une série de mesures en réponse aux revendications soulevées par les professeurs d’enseignement primaire (PEP), relatives aux volets pédagogique et socioprofessionnelle.

Le ministère "n’a ménagé aucun effort pour écouter les PEP et interagir avec eux, en matière d’amélioration et defacilitation de l’action pédagogique", selon un communiqué de la tutelle, indiquant que l’application des dispositions du décret présidentiel 14-266 de 2014 "requiert lamodification et la complétion des dispositions du décret exécutif N°08-315 d’octobre 2008, relatif aux personnels du secteur del’Education".

Il s’agit de mettre seulement "les dernières retouches" sur ce projet, devant entrer en vigueur au plus tard le 31 mars 2020, a affirmé le ministère. Concernant l’unification des fiches pédagogiques,le ministère de l’Education a rappelé, que "des équipes nationales spécialisées sont en cours de composition, pour élaborer des fiches pour tous les niveaux d’enseignement, en vertu d’une circulaire rendue publique le 2 décembre courant, des équipes qui seront supervisées par le Centre national des documents pédagogiques (CNDP), et encadrées par le Conseil national des programmes (CNP), l’Inspection générale de pédagogie (IGP) et la Direction de l’enseignement fondamental". Les fiches en question devraient être exploitables, sur la plateforme numérique de l’Education nationale, à compter de février 2020.

"Il est possible pour les PEP, d’élaborer des fiches informatisées à adapter bien entendu, aux spécificités de chaque groupe pédagogique", ajoute la même source, précisant que "nombre de fiches de remédiation seront disponibles sur la plateforme numérique, à partir du 5 janvier 2020". De surcroît, le ministère s’attèlera à "rembourser les enseignants ayant dispensé, en dehors des heures officielles, des cours de soutien aux élèves souhaitant perfectionner leurs compétences, notamment ceux de fin de cycle primaire". Par ailleurs, le département de l’Education nationale a fait état de "la régularisation de la situation des professeurs formateurs, en continuant à adopter le système de promotion automatique aux grades de professeur principal et professeur formateur, dans les trois paliers d’enseignement".

Parmi les mesures prises au profit des enseignants, la tutelle a promis de procéder à "la régularisation de la situation des professeurs n’ayant pas finalisé leur formation en 2008 et 2012, et celle des professeurs adhérant aux grades en voie de disparition". Quant aux revendications portant révision des programmes et curricula, et allègement du cartable, l’Education nationale annonce l’organisation d’une "large consultation", en y associant tous les membres de la famille éducative

Par : RANIA NAILI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel