Le Midi Libre - evénement - Ce que propose l’UGTA

Edition du 21 Avril 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Snmg, retraite et préservation de l,emploi
Ce que propose l’UGTA
26 Janvier 2021

La centrale syndicale a émis une série de propositions à remettre au gouvernement. Parmi ces dernières, la revalorisation du SNMG à 30.000 DA, la retraite après 32 ans d’activité et le maintien des contrats durables en supprimant les CDD.

Après une longue hibernation, l’UGTA a choisi le moment opportun pour relancer certains dossiers. Dans un communiqué publié par ses soins, il est indiqué "la revalorisation du salaire national minimum garanti à 30.000 DA qui sera un indice de garanti pour préserver l’emploi". La centrale syndicale s’interroge

d’ailleurs sur la confusion autour duSNMG actuel de 18.000 DA: "Comment se fait-il que l’État oblige les contractants à percevoir les 18.000 DA pour les travailleurs alors que certains secteurs recrutent des employés sur la base d’un salaire minimal de 15.000 DA ?". Une situation que tient à dénoncer le syndicat tout comme celle
relative aux contrats CDD. "Nous proposons à ce sujet au gouvernement de valoriser les contrats à longue durée pour tous les travailleurs et de mettre en évidence les promotions après 10 années d’activités". Dans la foulée, l’UGTA estime important de revoir "le statut de la fonction publique dont le décret numéro 280-16 de novembre 2016 relatif aux corps communs de l’administration publique et celui des travailleurs professionnels". Ce décret "ne répond plus aux exigences socioprofessionnelles de nos jours".


C’est la catégorie la plus lésée dans le monde du travail selon le syndicat qui a mis en relief "la promotion dans les corps communs doit également figurer dans l’agenda des réformes du travail". Dans ce sens, la centrale syndicale propose de porter le point indiciel actuel de 45 DAà 200 DAcomme référence dans le système de rémunération future. En ce qui concerne le dossier des retraites, l’UGTA met en exergue "le maintien de 32 ans d’activité comme préalable à la retraite avec un taux entre 80 et 100 % de la pension et d’opter pour une retraite proportionnelle selon les années de travail". Sur ce point, il faut dire que le gouvernement a refusé de reconduire la retraite proportionnelle n invoquant une crise financière. La centrale syndicale maintient, dans ses propositions, la revalorisation de la prime pour la femme au foyer jugée "insuffisante" et de consacrer des quotas de logements pour tous les secteurs selon les différentes formules en usage. L’UGTA évoque une éventuelle rencontre avec le gouvernement de Djerrad pour les prochains jours, sans préciser toutefois de date, après avoir constaté une amélioration de la si uation sanitair

Par : FAYÇAL ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel