Le Midi Libre - evénement - Le groupe ETRHB Haddad répond

Edition du 19 Novembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le coût du stade de Tizi Ouzou est-il trop élevé ?
Le groupe ETRHB Haddad répond
5 Janvier 2019

Le coût du stade de Tizi-Ouzou a impressionné même les Suisses, qui l’ont trouvé trop élevé. Est-ce que c’est vraiment le cas ? Le groupe ETRHB Haddad, qui a obtenu la réalisation de ce stade enpartenariat avec l’EspagnolFCC Construction, a répondu avant hier, à l’occasion de la Foire du sport, qui se tient à la Safex, aux Pins maritimes à Alger.

Chiffres à l’appui, il compare le coût des stades de Tizi-Ouzou, de laJuventus de Turin et de l’AllianzArena du Bayern Munich, en réponse à lacomparaison faite par le journal suisse, Le Matin.Pour répondre aux critiques, le groupeprivé de BTP fournit surtout des détails surla consistance des travaux, de chaque stade,et donne l’essentiel des difficultés qui ontémaillé la réalisation de la future enceintede la JSK.Il précise d’abord, que le stade de Tizi-Ouzou fait partie d’un vaste complexesportif, s’étalant sur 60 hectares et comprenantun stade de football de 50.000places, un stade d’athlétisme de 6.500places, un stade de réplique en gazon naturelet un parking de 3.600 places. Situédans un terrain accidenté,

la constructionde ce stade a nécessité l’extraction de1.800.000 m3 de déblais et la réalisationde 10 km de routes, selon la même source.Le groupe ETRHB Haddad ajoute, que lestade de Tizi-Ouzou a englouti 220.000m3 de béton et 40.000 tonnes d’acier, etque sa réalisation a connu, jusqu’àajourd’hui, un retard de 1.240 jours, soitprès de quatre années.Pour expliquer cet énorme retard, le groupeprivé avance plusieurs raisons: intempéries,départ du partenaire espagnol FCCConstruction et son remplacement par le turc Mapa, difficultés d’approvisionnement du chantier en ciment et acier, l’adaptation de l’étude du stade aux normes FIFA, déplacement des réseaux d’électricité, les problèmes de paiement, les difficultés d’importation des matériaux nécessaires à la réalisation du stade, etc... "Le chantier a été lancé en mai 2010, mais entre-temps les nouvelles normes FIFA pour les stades ont été publiées.

Il fallait donc arrêter le chantier, et adapter l’étude du stade de Tizi-Ouzou aux nouvelles normes de l’instance du football mondial. En réalité, les travaux ont démarré en juin 2011", explique la direction de l’ETRHB Haddad, qui devait livrer le projet dans un délai de 30 mois. Pour le coût du stade de Tizi-Ouzou, le groupe privé indique qu’il a "été réévalué de 30% pour atteindre les 46 milliards de dinars, soit 328 millions d’euros, en précisant que son coût initial était de 228 millions d’euros" Pour le groupe ETRHB Haddad, il n’est pas juste de comparer l’Allianz Arena et le stade de la Juventus au stade de Tizi- Ouzou. "L’Allianz Arena et le stade de laJuventus ne sont pas des complexes sportifs, contrairement au stade de Tizi- Ouzou", remarque la direction du groupe. Poursuivant sa comparaison, le groupe algérien précise que le stade Allianz Arena, dont la capacité est de 70.000 places, s’étale sur 171.000 m2 (contre 600.000 m2 pour celui de

Tizi-Ouzou) et que sa réalisation a englouti 107.000 m3 de béton et 20.000 tonnes d’acier, pour un coût final de 340 millions d’euros. Il ajoute que le coût initial du stade de l’équipe cinq fois championne d’Europe, était de 270 millions d’euros, soit une réévaluation de 20%. Pour le stade de la Juventus de Turin, le moins cher des deux enceintes, son coûtfinal est de 155 mill ons d’euros, pour un coût initial de 105 millions d’euros, soit une réévaluation de 33%, selon la même source. Le stade de la Vieille Dame, qui est l’une grandes équipes d’Europe, s’étale sur une superficie de 180.000 m2. Sa réalisation a nécessité 40.000 m3 de béton et 6.000 tonnes d’acier. Sa capacité est de 40.000 places.

La polémique sur le coût du stade de Tizi- Ouzou a éclaté après les déclarations du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab. Le 24 décembre, lors d’une visite sur le chantier, il a révélé que le nouveau stade de Tizi-Ouzuou a englouti la somme de 50 milliards de dinars. Ce montant faramineux, dans un contexte de crise, a surpris, même en Suisse, un = pays pourtant riche et habitué aux projets luxueux. Le Matin, journal basé à Lausanne, a évoqué en effet un "stade magnifique, mais hors de prix en Algérie". Pour le prouver, le journal a comparé le coût du stade de Tizi-Ouzou, avec ceux des stades du Bayern Munich (346 millions d’euros) et de la Juventus de Turin (155 millions d’euros).

Par : CHAHINE ASTOUATI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel