Le Midi Libre - evénement - Entre 10.000 et 15.000 DA le rendez-vous

Edition du 21 Novembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Des visas se vendent clandestinement
Entre 10.000 et 15.000 DA le rendez-vous
4 Octobre 2018

Les rendez-vous de visas se monnayent clandestinement sur le réseau Facebook.Face aux difficultésd’obtention de ces visas, desaffairistes bien inspirés neratent pas l’occasionpourextirper des sommesd’argent à certainsdemandeurs de visas agacéspar des délais trop longs.

Malgré les assurances données par certaines ambassades européenneset particulièrement laFrance sur l’allègement des conditionsd’obtention des visas, il est un phénomène tout nouveau qui tisse sa toile surles réseaux sociaux. Des témoins affirmentavoir obtenu comme gage à un rendez-vous rapide au service de traitement des dossiers au niveauconsulaire.

Certains "affairistes" n’hésitent pas, surlede réseaux sociaux ou même dansdescafés et autres endroits, à "vendre" lesrendez-vous entre 10.000 et 15.000DAselon la durée de la demande. Un fait dénoncé par les internautes eux-mêmesqui font le frais d’une arnaque bien orchestrée sachant que pour l’obtention desvisas Schengen "VFS Global" est le seul interlocuteur officiel pour les rendez- vous et traitement des dossiers desdéposants.

L’ambassade de France, quireste la plus sollicitée, indique qu’en moyenne 1.500 dossiers sont traités par jour et a consenti des efforts pour untraitement rapide en réduisant la durée dutraitement des dossiers. Mais il s’avèreque cette question a du mal à être régléedu fait que plusieurs demandeurs devisas attendent depuis des semaines. Sanscompter que les rendez-vous des concernésne s’obtiennent qu’après une longue attente, ce qui exaspère davantage lescitoyens qui ne comprennent pas cette longue attente. De plus, certains sontpénalisés par les retards de leurs voyages qu’ils doivent effectuer à l’étranger alors que plusieurs ont dû annulerleurvols.

D’autres cherchent des "intermédiaires"qui ont probablement des relationsavecles services consulaires et leurssoustraitantsmoyennant ainsi une commissionpour l’obtention du fameuxsésame. Une pratique qui met à nu labureaucratie et la mollesse de ces servicesqui n’arrivent pas à satisfaire la grosse demande. Il faut noter également que la durée de séjour à l’étranger pourles demandeurs de visas Schengen a étéréduite à 6 mois au lieu de 3 ans comme cela fut auparavant. D’habitude les professionslibérales, chefs d’entreprise et autres obtiennent l’avantage de 3 ans de visaavec des multiples entrées sur le territoirede déplacement.

Ce privilège a étéaboli sachant que des conventions ont été signées avec plusieurs syndicats quireprésentent ces professions. Dès lors,les traitements des documents et questionnaires sont redevenus des procéduresrégulières de certains consulats étrangers dont principalement de l’Union européenne.Les Algériens sont donc confrontés à des mesures sévères pourl’obtention des visas malgré les promessesfaites par certaines ambassades pour améliorer les conditions d’obtention et réduire les délais.

Par : FAYÇAL ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel