Le Midi Libre - Culture - Des tableaux témoignant d’un vécu

Edition du 17 Octobre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Lalmi Ouaiba Merahi, artiste-peintre à l’établissement arts et culture
Des tableaux témoignant d’un vécu
14 Avril 2012

l’artiste peintre Lalmi Ouaiba Merahi expose une collection de tableaux, de peinture et collage, témoignant sur le passé, présent et même futur. « Journal fou » est le thème choisi de cette exposition qu’abrite l’Etablissement Arts et culture de la place Audin à Alger.

Exprimé à travers la peinture : c’est là une des manières avec laquelle s’expriment les artistes. Parmi les expressions picturales, le collage est l’une des techniques les plus prisées par les artistes. D’autant plus que cette technique permet d’avoir une idée fascinante dès le premier regard. De ce fait, l’artiste peintre Lalmi Ouaiba Merahi expose une collection de tableaux, de peinture et collage, témoignant sur le passé, présent et même futur. "Journal fou" est le thème choisi de cette exposition qu’abrite l’Etablissement Arts et culture de la place Audin à Alger, depuis le 11 avril et qui prendra fin aujourd’hui, 14 avril. Le hall de l’Etablissement réunit une vingtaine d’œuvres artistiques où on remarque des hommages, témoignages et messages touchants et sublimes.
L’expression artistique est le véritable reflet du vécu de l’être humain. A travers celle-ci, l’artiste peint les différents sens de la vie, avec des touches parfois spontanées et touchantes. Chaque œuvre témoigne sur une histoire, laissant ainsi libre champ aux sensations profondes de l’artiste. Chacun à sa façon, exprime des choses, de même qu’une vision du monde, respectivement personnelle. L’artiste Lalmi Ouaiba Merahi fait parti d’eux. Elle parle d’elle-même. Elle s’exprime d’une manière artistique. «Lorsque j’ai perdu mon mari et ma mère, je voulais écrire, mais je n’avais pas les mots pour en faire un livre. Donc, dès leur disparition, j’ai commencé à peindre et par la suite j’ai fait des collages », avoue l’artiste avec émotions. «Chaque tableau raconte une histoire dont je connais le début mais dont je ne prévoyais jamais la fin…», ajouta-t-elle. La nouvelle conception artistique, à savoir le collage, laisse l’artiste libre d’aller vers une expression plus large. Une manière par laquelle ils peuvent arriver à agencer des photos relatant toute une histoire. «J’aime faire le collage dans toutes ces formes, puisque, je pense qu’on peut s’exprimer aussi avec cette technique. Car pour moi, le collage est une forme d’expression très étendue. Généralement lorsque je fais mes collages, je tombe sur le choix d’une ou deux photos que j’aime. Mais par la suite, je découvre un ensemble d’enchaînements qui relatent une histoire, que je n’ai pas eu à préparer à l’avance. Des tableaux qui parlent d’eux-mêmes. Ces tableaux parlent de mon histoire et mon vécu», explique l’artiste. Cependant, pour rendre hommage aux artistes et intellectuels algériens ou étrangers qui ont lutté durant leur carrière au service de l’humanité et les causes justes. Lalmi Ouaiba Merahi a hissé toute une biographie artistique, réunissant ainsi un ensemble d’artistes, écrivains, journalistes et chanteurs dans ses œuvres, à l’exemple des titres : "Les artistes sont là", «Les journalistes sont là», « Hommage à Dram Van Velde» et autres…
«J’ai rencontré quelques artistes qui font partie des tableaux que j’expose ici, à l’exemple de El Hadj M’hamed El Anka que j’ai rencontré lorsque j’étais jeune à La Casbah d’Alger avant sa mort. Kateb Yacine, Martinez et les autres artistes, d’ici ou ailleurs, que j’ai illustrés dans mes tableaux sont ceux que j’aime, et m’ont influencé par leurs idées», affirme l’artiste.


Bio express : l’artiste peintre Lalmi Ouaiba Merahi est née le 08 janvier 1958 à Clichy (Paris) Elle a exposé ses tableaux tant en Algérie qu’en France. Une expo à Saint Peray, Valence et Asnière sur Seine en France, ainsi qu’à l’ex-hôtel St Georges (El Djazair actuellement), et en ce moment À l’Etablissement Arts et Culture à Alger. Elle travaille actuellement comme nourrice-garde d’enfants.

Par : DJAMEL BOUKERMA

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel