Le Midi Libre - Sport - "L’amende ne concerne pas le dossier du match Algérie-Camaroun"

Edition du 27 Juin 2022



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Sanction infligée à la FAF par la FIFA
"L’amende ne concerne pas le dossier du match Algérie-Camaroun"
4 Mai 2022

L’amende financière infligée par la Fédération internationale de football (Fifa) à la Fédération algérienne (FAF), ne concerne pas le dossier de réclamation déposée par l’instance fédérale contre l’arbitre gambien Bakary Gassama, qui a dirigé le match Algérie - Cameroun (1-2, a.p), disputé le 29 mars à Blida, comptant pour les barrages de la Coupe du monde 2022, a appris l’APS auprès du chargé de communication de l’équipe nationale Salah-Bey Aboud.

"La sanction infligée fait suite au rapport du commissaire au match qui a signalé des jets de projectiles au cours de cette rencontre. La sanction dévoilée par la Fifa sur son site officiel ne concerne pas le dossier de réclamation que nous avons déposé contre l’arbitre Bakary Gassama, qui est du ressort de la commission d’arbitrage de la Fifa présidée par l’Italien Pierluigi Collina et non pas de la commission de discipline", a indiqué à l’APS Salah-Bey Aboud. La Faf a écopé d’une amende de 3.000 francs suisses (un peu moins de 3.000 euros)

pour "jets de projectiles et utilisation de fumigènes", infligée par la commission de discipline de l’instance mondiale. La Faf avait entrepris, sur recommandations de ses conseils juridiques, une demande à la Fifa à l’effet de faire examiner le dossier de réclamation introduit au sujet de la rencontre, par la Commission d’arbitrage de la Fifa, seule habilitée à mettre la lumière sur l’impartialité de l’arbitre du match. Dans un communiqué publié, la FAF avait affirmé que "cette demande était motivée par le fait que le dossier de réclamation introduit s’appuie sur un argumentaire et des considérations techniques liées à l’arbitrage qui nécessitent un examen de la part d’une structure spécialisée". Selon la même source, la Faf s’est appuyée dans son dossier sur la nécessité de revenir aux enregistrements vocaux qui ont eu lieu entre le directeur de jeu Gassama et les arbitres de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR). "Dans le cas où le verdict attendu ne sera pas favorable à l’équipe nationale, la FAF est disposée à saisir le Tribunal arbitral du Sport (TAS) de Lausanne", a indiqué à l’APS un membre du bureau fédéral de la FAF.

Par : aps

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel