Le Midi Libre - evénement - Les prix explosent

Edition du 9 Septembre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Les voitures neuves font une entrée timide
Les prix explosent
9 Septembre 2021

L’interdiction de l’importation des véhicules, la fermeture des usines de montage automobile et la dépréciation du dinar algérien face aux devises étrangères a fait multiplier par trois voir quatre les prix des voitures en Algérie. Avec la pandémie ducoronavirus,

le marché des voitures neufs et d’occasion en Algérie était en « standby », mais dernièrement la réouverture des frontières l’a fait booster du côté de l’importation particulier, provoquant une nouvelle hausse des prix. Sur le marché automobile des voitures neuves, la KIA Picanto toutes options a atteint les 4 millions de dinars (400 millions de centimes) alors qu’il y a trois ans, elle ne dépassait pas les 1.5 million. Outre le prix de la Picanto, les autres voitures neuves ont également connu une hausse importante. Sur le site Ouedkniss, on retrouve la Renault Clio 4 à 4,5 millions de DA, soit le double par rapport à 2019. Ces augmentations ne sont pas passées inaperçues. Sur les réseaux sociaux, ces prix ont provoqué une vague d’indignation parmi les internautes algériens, mais aussi parmi les associations de protection du consommateur.

D’où viennent ces voitures neuves ?

Depuis l’élection du Président Abdelmadjid Tebboune, un grand chantier a été lancé par le ministère de l’Industrie afin de reprendre l’importation des véhicules neufs. Un an et demi plus tard, aucune voiture n’a encore été importée via le nouveau mode de l’activité des concessionnaires automobiles. En effet, le dossier du cahier des charges ne semble pas avoir un dénouement de sitôt. Des sources proches du dossier font état d’un nouvel amendement, à seulement troismois des derniers changements apportés. Face au blocage du ministère, certains concessionnaires ne sont pas restés les bras croisés. Ils se sont tourné vers l’importation via la formule licence des Moudjahidines. Avec cette dernière, le importateurs sont exonérés de plusieurs taxes, dont celle du dédouanement. À noter que les services des Douanes algériennesb ont enregistré, entre le 15 janvier 2021 et 15 mars dernier, l’importation de 8329 véhicules neufs.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel