Le Midi Libre - evénement - Le retour au confinement de nouveau abordé

Edition du 25 Juillet 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Covid-19 en Algérie
Le retour au confinement de nouveau abordé
25 Juillet 2021

Le membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, docteur Ilyes Akhamouk, s’est exprimé sur la situation sanitaire, qu’il qualifie d’inquiétante bien que le pays n’a pas encore atteint le pic.

Dans une déclaration à la chaîne de télévision arabophone Ennahar Tv, le docteur Akhamouk a précisé que "l’Algérie atteindra probablement le pic de la troisième vague dans environ 5 à 10 jours", souhaitant que cela se passe dans "les plus brefs délais". Selon lui, un "retour à l’application stricte des mesures préventives est plus que nécessaire". En ce qui concerne le retour au confinement, le membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus évoque une forte probabilité de "réappliquer un confinement partiel dans les régions les plus touchées par la troisième vague", tout en indiquant que "les walis ont les prérogatives qui leur permettent de prendre ce genre de décision portant sur le confinement sanitaire, ce qui est tout à fait normal dans ces circonstances".

Par ailleurs, le docteur Akhamouk précise que "les citoyens ont suffisamment été avertis et prévenus concernant la possibilité de la recrudescence d’une troisième vague. Cependant, le manque de conscience et l’insouciance ainsi que le non-respect des mesures préventives ont favorisé l’aggravation de la situation. Sachant que ce variant est plus dangereux que la première et deuxième vague, vu qu’il touche principalement les jeunes".

Le problème de la production d’oxygène sera bientôt réglé

On ne peut pas parler de la crise sanitaire actuelle sans évoquer le problème relatif à la production de l’oxygène. Dans ce contexte, le docteur Akhamouk a indiqué qu’une cellule avait été installée au niveau du premier ministère et du ministère de la Santé afin de coordonner, de mutualiser et même de réquisitionner l’ensemble des moyens de production et de transport de l’oxygène. Cette cellule sera chargée de gérer de façon judicieuse les quantités d’oxygène. D’un autre côté, le responsable au sein du Comité scientifique a tenu à rassurer les citoyens en affirmant que l’Algérie ne "risque pas de se retrouver dans la même situation que la Tunisie, vu les ressources humaines et matérielles qu’elles possèdent". Il convient aussi de rappeler que les autorités algériennes ont pris au début de la crise sanitaire des décisions sages et réfléchies, notamment la fermeture des frontières. En dernier lieu, docteur Akhamouk à appeler tous les citoyens à "adhérer massivement à la campagne de vaccination et au respect des mesures préventives qui représentent une solution efficace et solide contre la propagation du virus".

Par : RAHIMA RAHMOUNI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel