Le Midi Libre - Sport - Les Verts, l’esprit déjà tourné vers le Qatar

Edition du 22 Avril 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Équipe nationale
Les Verts, l’esprit déjà tourné vers le Qatar
31 Mars 2021

Les Verts et Belmadi, qui ont clôturé les qualifications pour la CAN 2022 par une large victoire contre le Botswana (5-0), ont l’esprit tourné de suite vers le Mondial du Qatar 2022, qui constitue le principal objectif du coach et de ses hommes.

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a, une nouvelle fois, confirmé que l’objectif principal des Verts sera, désormais, la qualification pour le Mondial au Qatar en 2022 et aller, pourquoi pas, le plus loin possible dans la compétition. "La Coupe du monde 2022 au Qatar est notre objectif principal. On doit tout faire pour se qualifier. Pour ce qui est de la qualification, les éliminatoires arrivent à grands pas, surtout que nous savons que la compétition sera au top, pour avoir connu le Qatar où j’ai exercé pendant plusieurs années. C’est l’objectif majeur, même si ce ne sera pas aisé. On peut dire que ce sera tout, sauf facile. Nous y travaillons déjà", a déclaré Belmadi lors de sa conférence de presse après le match face au Botswana. L’Algérie, championne d’Afrique en titre, a hérité d’un groupe A, composé du Burkina Faso, du Niger et de Djibouti, largement à sa portée, au 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Les hommes de Djamel Belmadi ne devraient pas rencontrer beaucoup de difficultés pour passer l’écueil de ses trois prochains adversaires. Les Verts, qui ont manqué Russie 2018, auront forcément à coeur de goûter à nouveau aux joies d’une Coupe du monde, huit ans après. "Personnellement, je veux y participer surtout après avoir raté l’édition 2018. Il serait ambitieux pour nous de dépasser les huitièmes de finale, tour qu’avaient atteint nos prédécesseurs en 2014 et tout cela viendra étape par étape", a-t-il encore déclaré. Les coéquipiers du capitaine débuteront les éliminatoires de la Coupe du monde par la réception de Djibouti pour le compte de la première journée avant de se déplacer à Ouagadougou pour y affronter le Burkina Faso pour le compte de la deuxième journée. Ces deux premières journées auront lieu entre les 21 mai et 15 juin prochains. Belmadi remercie Zetchi et pointe du doigt l’arbitrage Le technicien Belmadi a une nouvelle fois montré son agacement des arbitres africains et craint surtout que ce genre de pratiques influencent mal sur son équipe dans l’avenir. "Il y a un véritable problème d’arbitrage en Afrique. Il ne faut pas que ça continue à fonctionner comme ça. En Zambie, c’était tellement clairvoyant qu’il allait une réaction de nos joueurs. Certes, je n’aime pas habituellement ce genre de choses mais on ne pouvait pas laisser impunément passer ce qui est arrivé en Zambie.

C’était catastrophique. Idem pour ce match face au Botswana, où un penalty et des fautes n’ont pas été sifflés", a indiqué le technicien algérien. Lors de cette conférence de presse d’aprèsmatch, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a tenu à remercier le président de la Fédération algérienne de football, Kheïredine Zetchi, en annonçant qu’il ne briguera pas un second mandat à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF). "La présidence de la FAF est une chose sur lequel on n’a pas grand-chose à dire. Il y a un fonctionnement et des élections qui forcément sur mes prérogatives auront une vraie portance sur les échéances futures. J’ai apprécié chez Zetchi le fait qu’il ait tenu ses engagements qui nous ont permis de gagner une CAN. Il a le même mérite que les joueurs et le staff sur la progression de cette équipe. J’ai fait face à une personne qui a tenu ses promesses lors de notre première réunion en août 2018", a-t-il déclaré avec énormément d’émotion, tout en espérant que le nouveau bureau fédéral continuer sur la même démarche et même politique. Concernant l’effectif, le technicien algérien s’est dit satisfait du rendement des joueurs endant tout ce parcours et confirme le travail sera basé dans l’avenir sur cette même dynamique. "Nous avons pu remettre en place quelques fondements de notre équipe et notre équipe type sans pour autant ne pas la retoucher à l’avenir selon le niveau de compétitivité.

Mais nous avons de gros motifs de satisfaction à avoir sur ce retour. La concurrence entre les joueurs est saine et est basée sur la compétitivité en club et l’investissement sans faille qu’il faut avoir en sélection. Les joueurs qui viennent sans motivation en sélection et que vous avez par le passé pointé du doigt, c’est fini. Il faut désormais être pleinement impliqué pour pouvoir espérer jouer en sélection", a-t-il lâché. S’exprimant sur le rendement de Ramiz Zerrouki, qui a enregistré sa première participation avec les Verts, Belmadi s’est montré très satisfait. "Il a su faire une seconde mi-temps intelligente tactiquement avec beaucoup de maturité. C’est de bon augure pour l’avenir. Je suis satisfait de ces premières surtout dans ces conditions pour un jeune comme Ramiz."

Par : MOURAD SALHI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel