Le Midi Libre - Monde - Le parti conservateur au pouvoir perd le Sénat

Edition du 17 Octobre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Pologne, législatives
Le parti conservateur au pouvoir perd le Sénat
17 Octobre 2019

À l’issue des élections législatives en Pologne, le parti Droit et justice au pouvoir conserve le même nombre de sièges à la Diète, la chambre basse du Parlement.

Et il perd le Sénat à un siège près. C’est une victoire mitigée que les ultraconservateurs populistes du parti Droit et justice (PiS) ont remportée à l’issue des législatives en Pologne. Alors qu’ils espéraient accroître leur emprise à la Diète, la chambre basse du Parlement, ils y conservent le même nombre de députés. Et perdent le Sénat. Ce changement de majorité s’est joué à 320 voix qui ont offert la victoire à un candidat de l’opposition face à celui du PiS dans le nordouest du pays. Les partis d’opposition avaient décidé, pour le Sénat, de ne présenter dans chacune des circonscriptions qu’un seul candidat face à celui désigné par le pouvoir.

Pari réussi, et cela change légèrement la donne. Certes, le Sénat ne peut que retarder l’adoption des lois, et non pas paralyser tout le travail de la Diète, celle qui les vote définitivement. Mais il peut tout de même ralentir le rouleau compresseur lancé par le PiS depuis quatre ans. Certains projets de loi ont en effet été votés au milieu de la nuit, en quelques heures, par les deux chambres du Parlement, sans que l’opposition n’ait pu faire quoi que ce soit. C’est maintenant impossible. Jaroslaw Kaczynski, le chef du PiS, a d’ailleurs insisté sur cette petite défaite lundi soir, regrettant de ne pas avoir obtenu aussi la majorité absolue au Sénat


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel