Le Midi Libre - evénement - 67 % ont moins de 40 ans

Edition du 17 Octobre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Bénéficiaires du micro-crédit
67 % ont moins de 40 ans
17 Octobre 2019

Près de 67 % des bénéficiaires du micro-crédit octroyé dans le cadre de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (Angem), sont des jeunes âgés de moins de 40 ans.

C’est ce qu’a indiqué la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia. Mme Eddalia, accompagnée de membres du gouvernement, a présidé la cérémonie d’inauguration du Salon national de la micro-activité qui s’étalera sur trois jours sous le slogan "Entrepreneuriat : un enjeu d’avenir", avec la participation de plus de 140 bénéficiaires du dispositif du microcrédit issus de toutes les wilayas du pays. Le salon vise à aider les bénéficiaires de micro-crédits à faire la promotion de leursproduits et à les commercialiser, en mettant en avant les expériences les plus concluantes en matière de création de micro-activités génératrices d’emplois, et à faire la promotion du micro-crédit et des facilitations offertes aux personnes désirant bénéficier des services de l’Angem.

Dans une déclaration à la presse, Mme Eddalia a affirmé que l’Angem a financé, depuis sa création en 2005 jusqu’à la fin du premier semestre de l’année en cours, "plus de 900.000 projets de micro-activités, avec la création de 1.300.000 emplois", ajoutant que "67 % des bénéficiaires sont des jeunes âgés de moins de 40ans, ce qui prouve l’intérêt accordé à l’entrepreneuriat des jeunes".

La ministre a indiqué, dans ce contexte, que les porteurs de projets peuvent bénéficier d’un deuxième micro-crédit, une fois payées leurs dettes contractées auprès de l’Angem, soulignant que le ministèreoeuvrait à "trouver des mécanismes à même d’augmenter la valeur micro-crédit à l’avenir". Le dispositif de micro-crédit est dédié à toutes les catégories, a affirmé la ministre, rappelant, dans ce sens, que 20.000 diplômés universitaires en ont bénéficié. Elle a également fait état d’un programme "ambitieux" qui sera lancé en 2020 au profit des jeunes demandeurs de micro-crédits dans le cadre de l’Angem. Concernant les mesures prises dans le cadre de l’accompagnement des bénéficiaires des micro-crédits, Mme Eddalia a mis en avant les programmes d’accompagnement et de formation en entrepreneuriat,

notamment en faveur de la femme en milieu rural lui permettant d’acquérir les compétences requises pour gérer son projet. En marge de ce salon, Mme Eddalia a signé deux conventions avec respectivement le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid et le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkheir afin d’accompagner les jeunes diplômés de l’université et des centres de formation leur permettant d’accéder au monde d’entrepreneuriat. A cette occasion, une plateforme électronique destinée aux jeunes demandeurs de micro-crédits a été lancée pour l’inscription en ligne.

Par : RAHIMA RAHMOUNI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel