Le Midi Libre - Monde - La police veut démanteler le Mouvement islamique

Edition du 24 Août 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Nigeria
La police veut démanteler le Mouvement islamique
24 Août 2019

Les tensions restent vives entre Abuja et le Mouvement islamique du Nigeria (MIN). Le parti est toujours considéré comme une organisation terroriste.

Les forces de l’ordre continuent de poursuivre les membres du MIN responsables d’actes de violence lors de manifestations. Deux bulletins officiels affichent le Mouvement islamique du Nigeria (MIN) comme terroriste depuis près de trois semaines. Selon les autorités nigérianes, le MIN appelle à une République islamique et ne respecte pas la Constitution nigériane. En plus, pour Abuja, l’organisation chiite est responsable d’actes de violence dans une manifestation fin juillet. Cet événement avait été marqué par la mort d’un officier de police et d’un journaliste.

Les rassemblements, réunions, processions lancés au nom duMouvement islamique du Nigeria sont formellement interdits. Alors que le MIN a fait appel de cette mise au ban, la police nigériane compte strictement appliquer la loi et le démanteler. Les membres du MIN ont rejoint la liste des ennemis publics du Nigeria. Et de fait, tout policier nigérian a pour mission prioritaire de les neutraliser.

Par : Agences

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel