Le Midi Libre - Monde - Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires

Edition du 17 Juillet 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Mali
Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires
17 Juillet 2019

La Plateforme contre la corruption et le chômage au Mali (PCC), regroupantnotamment des associationsmaliennes, a porté plainte contre prèsde 8 000 agents de l’État malien qui,selon elle, ne sont pas en conformitéavec la loi.I

ls sont fonctionnaires, élus, présidentsd’institution... Au total, laPlateforme contre la corruption et lechômage porte plainte contre 8 000agents de l’État malien dans le cadrede sa croisade contre la mauvaisegouvernance."8.000 personnes aujourd’hui auMali doivent justifier leurs biens,[elles] n’ont pas fait ce travail, , elles] n’ont pas respecté la loi", estime Clément Dembélé, le président de la Plateforme.

Pour lui, la corruption est le principal frein au développement du Mali : "Quand on compile les rapports, celui de la Banque mondiale, du FMI, le vérificateur général, Agency Transparency, on tombe sur le montant de 250 milliards de francs CFA détournés [380 millions d’euros]chaque année au Mali. Cela correspond à 1.250 écoles construites pour900.000 enfants scolarisés. Cela correspond à 1.785 centres de santé." Et si la justice malienne ne se prononce pas rapidement, la "croisadeanticorruption se poursuivra devant des juridictions étrangères", confientles responsables de la Plateforme.

Par : Agences

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel