Le Midi Libre - evénement - Benghabrit menace de sévir

Edition du 10 Juillet 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Résultats du Bem
Benghabrit menace de sévir
10 Juillet 2018

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Bengabrit, est loin d’être contente de certains résultats obtenus par quelques établissements scolaires aux examens du brevet d’enseignement moyen (BEM).

La ministre ne contient plus sa colère, loin s’en faut, puisqu’elle vient d’annoncer son intention de sévir contre les responsables des établissements scolaires ayant réalisé de mauvais résultats. En effet, dans une circulaire adressée aux directions de l’éducation des wilayas, laministre s’élève contre tous les établissementsqui n’ont pas atteint le score de 20% de réussite a cette épreuve de l’examendu BEM. Mieux encore la ministre veutconnaître les raisons à l’origine de cesscores qui semblent loin de répondre à ses aspirations et ses attentes. Pour ce faire elle indique dans sa correspondance être "dans le regret d’annoncer aux établissements scolaires concernés que les personnelsadministratifs et éducatifs ne sont pas encore autorisés à partir en congé".

Selon toujours cette circulaire ces personnels devront donc s’expliquer devant les commissions chargées de faire toute la lumière sur les résultats obtenus par les établissementsscolaires concernés. La correspondance ne dit pas quand ces commissions vont commencer leur enquête. La faisabilitédu travail de ces commissions est d’emblée mis en doute car les personnels éducatifs, qui ont d’ores et déjà signés les procès-verbaux, avant le 5 juillet, sont partis en congé.

Il ne reste donc que le personnel administratif, c’est-à-dire essentiellement les directeurs de ces établissements scolaires pour répondre aux préoccupationsdes membres des commissions que compte envoyer le ministère de l’Éducationnationale. Il est utile de rappeler que le taux de réussite aux épreuves du BEM a atteint 56,88 % au niveau national. Dans sa première réaction Nouria Benghabrit a qualifié ce taux d’"acceptable".La ministre de l’Éducation a indiqué que le taux de réussite chez les filles a atteint 58,20 %, saluant dans ce sens leur "assiduité".Le nombre des candidats aux épreuves duBEM a atteint 595.865, soit une hausse de 5,9 % par rapport à l’année dernière qui a enregistré le nombre de 566.221 candidats,selon les chiffres présentés par le ministèrede l’Éducation nationale. Les élèves qui obtiennent une moyenne égale ou supérieure à 10/20accèderont automatiquement en classe de première année secondaire sur la base de la moyennedécrochée à l’examen national et celle de l’évaluation continue de l’année.

Ce n’est pas la premièrefois que la ministre del’Éducation nationale agit de la sorte. Durant les dernières années elle est toujoursmontée au créneau pour pointer du doigt les établissements scolaires dont lesrésultats, tant au BEM qu’au bac, ne lui ont pas donné satisfaction. A l’évidence elle a alorsdepêché des commissions dansles établissements scolaires ayant échoué àobtenir de bons résultats pour s’enquérir des raisons de l’échec. Mais les résultats de ces enquêtes n’ont jamais été renduspublics. On ne sait, par voie de conséquence,quelles ont été les mesures prises par la tutelle pour améliorer les résultats.

Par : KAMEL HAMED

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel