Le Midi Libre - Midi Est - Ouverture d’un établissement avant fin 2013

Edition du 28 Juillet 2013



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Draâ Ben-Khedda, cardiopathies congénitales
Ouverture d’un établissement avant fin 2013
28 Juillet 2013

L’établissement hospitalier spécialisé dans les malformations cardiaques congénitales chez l’enfant ouvrira ses portes fin 2013 à Draâ Ben-Khedda (Tizi-Ouzou), a indiqué lundi le professeur Salaheddine Bourezzag.

L’équipement de l’hôpital de Draâ Ben-Khedda est en cours et l’établissement ouvrira ses portes fin 2013, a déclaré à l’APS le Pr Bourezzag, chef de service à l’établissement hospitalier spécialisé en chirurgie cardiaque Mohamed Abderahmani à Bir Mourad Rais (Alger).

Evoquant les ressources humaines et, particulièrement celles spécialisées dans la réanimation, l’anesthésie et l’imagerie médicale, le spécialiste qui a supervisé le projet de réalisation de cet établissement a annoncé la dotation de cette structure d’un nombre remarquable de spécialistes.
Il a précisé, à ce propos, que l’établissement de Bir Mourad Rais, spécialisé dans la chirurgie du coeur, accompagnera l’établissement de Draâ Ben-Khedda sur trois ou quatre années.

Outre les enfants présentant des malformations cardiaques, la structure à dimension nationale, se chargera également des adultes souffrant de cardiopathies, a encore dit le Pr Bourezzag avant de souligner que l’équipe médicale spécialisée et le matériel médical de l’établissement sont destinés aux deux franges.

Inspecté la semaine dernière par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, l’établissement hospitalier de Draâ Ben-Khedda est le premier du genre car il n’existe à ce jour, que la clinique de Bousmail (Tipasa) relevant de la caisse nationale de sécurité sociale pour prendre en charge les malformations cardiaques.

D’autre part, le Pr Bourezzag fonde de grands espoirs sur deux autres projets en l’occurrence l’Institut national du cœur dans la daïra de Cheraga qui assurera une couverture à plus de 200 malades et l’établissement hospitalier de Mahelma (Zeralda) outre un établissement à Annaba, et ce, pour résoudre le problème de chirurgie du coeur pour adultes et enfants.

Par ailleurs, la clinique de Bousmail accueille annuellement plus de 1.300 enfants présentant des malformations cardiaques congénitales dont près de 1.000, de 0 à 15 ans, subissent une intervention chirurgicale (à cœur ouvert et à cœur fermé).

Entre autres difficultés en matière de prise en charge de tous les malades présentant une malformation congénitale cardiaque figure le nombre considérable de malades sur liste d’attente à travers tout le territoire national et auquel les spécialistes comptent trouver une solution définitive avant la fin de l’année en cours, soit après ouverture de l’hôpital de Draâ Ben-Khedda. Entre 1.200 et 1.500 nouveaux cas sont recensés chaque année, dont la totalité est orientée vers la clinique de Bousmail.

Par : APS

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel