Le Midi Libre - Culture - Trois longs métrages algériens en lice pour le Yennenga d’or

Edition du 21 Fevrier 2013



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Festival panafricain du cinéma de ouagadougou
Trois longs métrages algériens en lice pour le Yennenga d’or
21 Fevrier 2013



Trois long métrages de fiction algériens seront en lice pour l’"Etalon d’or de Yennenga", la plus haute distinction du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) prévu du 23 février au 2 mars 2013 dans la capitale burkinabé, indiquent les organisateurs.
En plus de Yema de Djamila Sahraoui et El Taib (Le repenti) de Merzak Allouache, la fiction historique Zabana ! de Saïd Ould Khelifa, concourant initialement dans la catégorie fiction vidéo numérique, a été sélectionné dans la catégorie long métrage de fiction qui passe ainsi à 20 oeuvres en lice en provenance de 14 pays participant au 23e Fespaco.
Cette catégorie comprend également Always Brando du Tunisien Ridha Behi avec Les chevaux de Dieu du Marocain Nabil Ayouch ainsi que Moi Zaphira de la réalisatrice burkinabé Apolline Traoré.
Le cinéaste Hamid Benamra sera le seul représentant du documentaire algérien en compétition officielle avec Bouts de vies, bouts de rêves en course avec Préhistoire de la Tunisie du Tunisien Hamdi Ben Ahmed, et Les esprits meurent aussi et Parole du
couple des burkinabés Bakary Sanon et Roger Some.
Les films documentaires algériens La langue de Zahra de Fatima Sissani et Afric hôtel de Nabil Djedouani et Hassan Ferhani seront projetés hors compétition.
Dans la catégorie courts métrage de fiction, la compétition officielle comprend 20 films en provenance de 17 pays.
Down to earth (Les pieds sur terre), unique court métrage algérien sélectionné de Mohamed El Amine Hattou, concourra avec le tunisien Anis Lasoued, réalisateur du Les souliers de l’Aïd et les Marocains Maryam Touzani (réalisatrice de Quand ils dorment) et Fadil Chouika auteur de La main gauche. La compétition officielle du 23e Fespaco totalise 101 œuvres dont 20 longs, 20 courts métrages et 17 documentaires ainsi que 17 fictions en vidéo numérique, Le reste des œuvres se divisant sur les sections diaspora, série télé et film des écoles africaines de cinéma.
Lors de la précédente édition en 2011, Abdennour Zahzah avait reçu le Poulain d’or pour son court métrage Garagouz, alors que la comédie musicale, Essaha, de Dahmane Ouzid avait obtenu le prix de la meilleur affiche. De son côté, Voyage à Alger de Abdelkrim Bahloul avait réussi le doublé en s’adjugeant le prix du meilleur scénario ainsi que celui de la meilleure interprétation féminine, revenu à Samia Meziane.

Par : APS

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel