Le Midi Libre - Culture - Lever de rideau à Guelma

Edition du 28 Mars 2012



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Festival local du théâtre professionnel
Lever de rideau à Guelma
28 Mars 2012

Le coup d’envoi du Festival local du théâtre professionnel de l’Est et du Centre-Est a été donné, lundi au théâtre régional Mahmoud-Triki de Guelma, avec la présentation de la pièce Elleila El Akhira de la compagnie Les passionnés du 4ème art de Boumerdès.
Six pièces montées par des troupes de Batna, de Constantine, d’Alger et de Boumerdès seront en lice jusqu’à vendredi prochain pour la première place de ce festival local qualificatif pour le Festival national du théâtre professionnel à Alger.
Le spectacle inaugural, Elleila El Akhira, est une pièce d’environ une heure, interprétée dans un arabe classique bien maîtrisé par les trois comédiens.
L’œuvre, adaptée des contes des Mille et une nuits’, aborde la question philosophique du rapport de l’esprit avec le corps et de la relation dialectique de l’homme à la femme. Les artistes Bahia Rachedi, Aïda Kechoud, Hassen Boubrioua, Larbi Boulbina et H’mida Khider H’mida composent le jury de ce festival qui a donné lieu, sur la place du 8-Mai-1945, à la présentation en hors compétition d’un spectacle intitulé Djeha, mis en scène par la troupe Ettedj de Bordj Bou Arreridj.
De son côté, la troupe folklorique Allagh (la lance en targui) de la wilaya d’Illizi a exécuté de belles chorégraphies traditionnelles. ’El Gaïda Halima de la compagnie Port-Saïd de Bab Ezzouar (Alger) sera présentée mardi dans le cadre de ce Festival local.

Printemps théâtral à batna
Représentation artistique pour
les écoliers
Les spectacles du «Printemps théâtral», organisés depuis le 16 mars dernier au théâtre régional de Batna (TRB), sont suivis quotidiennement par quelque 1.400 écoliers, a indiqué lundi le chargé de la programmation et de la distribution au sein de cette institution culturelle.
Le TRB est pratiquement «pris d’assaut» chaque jour par les jeunes spectateurs au point de conduire les responsables à programmer deux spectacles au lieu d’un seul par jour, a affirmé Djamel Seghir, signalant que 700 enfants, en moyenne, suivent chacune des pièces au programme.
Le même responsable a affirmé que dans de nombreux cas, les travailleurs du théâtre «ont dû céder devant l’insistance des petits qu’ils font accéder aux spectacles, même après la clôture de la vente de billets d’entrée, pour suivre les représentations en position debout». Plusieurs des spectacles de ce «Printemps théâtral» ont été programmés à Aïn Touta et El Madher, histoire d’apporter de la joie dans les rangs des enfants de ces deux agglomérations. Des troupes de Tizi-Ouzou, de Mila, d’Oum El-Bouaghi, de Tiaret, d’Oran et de Batna participent à l’animation de cette manifestation organisée chaque année à l’occasion des vacances scolaires de printemps.

Par : APS

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel