Le Midi Libre - Société - Le Carnet du Midi

Edition du 18 Octobre 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le Carnet du Midi
18 Octobre 2011

1929 Un des meilleurs guitaristes
de tous les temps

Chuck Berry, de son vrai nom Charles Edward Anderson Berry né à Saint Louis, Missouri le 18 ce jour est un guitariste, chanteur et compositeur américain. Il fait partie des artistes les plus importants du rock and roll. Il a influencé de nombreux autres artistes, et son répertoire a été très souvent repris .Chuck Berry découvre la musique dans l’église locale où il se rend régulièrement. Il apprend la basse et la guitare dans le club musical Glee. Il se lance dans la musique avec Johnnie Johnson au piano. Son premier enregistrement, chez Chess, est son premier succès : Maybellene. C’est un des premiers musiciens à être entré au Rock and Roll Hall of Fame, en 1986.Après l’an 2000, il donne une série de concerts qui rencontrent un vif succès, remplissant les salles européennes (l’Olympia de Paris). Le 1er janvier 2011, âgé de 84 ans, l’artiste est affaibli et doit interrompre une prestation à Chicago, après avoir donné un concert erratique. Au cours de sa carrière, Chuck Berry a aussi enregistré des ballades comme Havana Moon et quelques blues comme Wee Wee Hours. Plus de 30 de ses titres se sont hissés dans le Top 10 et ses chansons ont été reprises d’innombrables fois par des groupes de blues, de country, de rock and roll, de punk rock et même de hard rock.

1939 Un assassin réduit au silence
Lee Harvey Oswald, né ce jour à la Nouvelle Orleans en Louisiane est connu pour avoir été le principal suspect de l’assassinat du président américain John Fitzgerald Kennedy conformément aux conclusions rendues par deux enquêtes gouvernementales. Cependant, aucun procès, ni même le début d’une instruction judiciaire, n’a pu avoir lieu après qu’il a été abattu par Jack Ruby moins de 48 heures après son arrestation. Taiseux et solitaire, Oswald se montre capable de violence. Alors qu’Oswald et sa mère vivent à New York, au début de 1953, ses problèmes scolaires et caractériels entraînent une évaluation psychiatrique sur ordre de l’administration qui fut assez préoccupante pour entraîner sa mise sous probation par un juge de la jeunesse. Oswald s’intéresse au marxisme.Peu après, à la Nouvelle-Orléans, il achète le Capital et le Manifeste du Parti communiste. En octobre 1956, Lee écrit au président du Parti socialiste d’Amérique une lettre où il se déclare marxiste et affirme étudier les principes marxistes depuis quinze mois. Puis Oswald part en URSS et demande la nationalité soviétique qui lui est refusée et retourne aux Etats-Unis. En 1963 le 22 novembre entre 12h et 12h30, plusieurs personnes voient un homme à la fenêtre du cinquième étage, quoique certains en voient deux. À 12h30 précises, le président traverse Dealey Plaza et est assassiné. Oswald prend la fuite mais sera rattrapé par des policiers. il est inculpé du meurtre du Président. Le 24 novembre, après douze heures d’interrogatoire sans assistance légale, Oswald est assassiné par Jack Rubyà 11h21 dans les garages de la police de Dallaset, en plus, en direct sous les yeux de millions de téléspectateurs

1960 Body builder
Jean-Claude Camille François Van Varenberg, mieux connu sous le nom de Jean-Claude Van Damme, est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma belge, né ce jour à Bruxelles, Belgique.
Après avoir appris intensivement les arts martiaux dès l’âge de 10 ans, Van Damme connaît le succès national en Belgique comme lutteur d’arts martiaux et bodybuilder, remportant le titre de "M. Belgium" (dans le body building). Il immigre aux États-Unis en 1982 pour poursuivre une carrière au cinéma et connaît un succès fracassant avec Bloodsport en 1988. C’est en 1982, avec trois mille dollars en poche et sans savoir parler anglais, que Jean-Claude Van Varenberg part à Los Angeles à la conquête d’Hollywood. Il est confronté à la difficulté de percer à Hollywood. Menahem Golan lui propose de jouer dans Bloodsport (Tous les coups sont permis) qui sera un succès international et donnera naissance à une saga. Il devient un tremplin pour les réalisateurs asiatiques voulant percer aux États-Unis. En 1998-99, il commence à prendre de la drogue. Il se soigne ensuite totalement de son addiction à la drogue au début de l’année 2000. Après le tournage de Piège à Hong Kong, en 1998, il est diagnostiqué comme souffrant de troubles bipolaires avec des tendances suicidaires. Le 5 octobre 2011, il est à Grozny à la luxueuse fête du trente-cinquième anniversaire de Ramzan Kadyrov qui l’a invité.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel