Le Midi Libre - Supplément Magazine - Question du jour

Edition du 5 Septembre 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Question du jour
30 Août 2011

Est-ce que réellement le nom de Mohamed est évoqué dans les anciens livres religieux, tels que la Thora et la Bible. Les réponses données par les jurisconsultes musulmans, à notre humble avis, sont vagues et n’ont presque aucun appui solide. Selon vous, y a-t-il un écrit ou une étude crédible qui aborde ce thème sans partialité ni parti pris. (Un groupe d’étudiants de l’université islamique Emir-Abdelkader de Constantine)

(Suite VIII)

Voyez comment les prophéties lui vont comme un gant, dis-je au prêtre. Nous n’avons pas à les étirer dans tous les sens pour justifier leur accomplissement en Mohamed. "Toute votre argumentation semble très intéressante, me répondit le prêtre, mais elle n’a aucune conséquence réelle sur notre foi, parce que nous, chrétiens, avons Jésus-Christ, le Dieu incarné qui nous a racheté de l’asservissement du péché !"
Comment cela peut-il être sans importance ? lui demandais-je, Dieu ne pensait pas comme vous tant il s’est donné de peine pour voir ses avertissements conservés. Dieu savait qu’il y aurait des gens comme vous qui, avec beaucoup de désinvolture et de froideur, ne tiendraient pas compte de sa parole.
Alors, dans le verset suivant du même chapitre du Deutéronome (18:19) il a ainsi poursuivi sa prophétie par un terrible avertissement : "Dans la Bible Catholique les mots de la fin sont "Je serai le vengeur". ‘‘Et si quelqu’un n’écoute pas Mes paroles, qu’il dira en Mon nom, c’est Moi qui lui demanderai des comptes. autrement dit, je me vengerai de vous ou Je prendrai ma revanche ! Est-ce que cela ne-vous terrifie pas ? Dieu Tout-Puissant menace de se venger ! Nous tremblons à en être malade si quelque voyou venait à nous menacer, et cependant, vous n’avez aucune crainte d’un avertissement qui vient de Dieu ? Mais, miracle des miracles ! Dans ce verset du Deutéronome, le dix-neuvième du chapitre dix-huit (18), nous avons un autre accomplissement de la prophétie en Mohamed ! Remarquez les mots employés "Mes paroles’’ qu’il dira en Mon Nom. Et au nom de qui Mohamed parle-t-il ?" J’ouvris le Saint Coran au cent quatorzième chapitre "Sourate Ennas" (Les gens) qui constitue le dernier chapitre du livre, et je montrais à mes interlocuteurs la formule en tête du chapitre : et sa signification : "Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux.’’ Je faisais de même pour le cent treizième chapitre tout en montrant au prêtre son sens figurant dans la page opposée: "Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux.’’ Ensuite, je répétais la même démonstration en remontant les sourates suivantes. La même formule et le même sens se trouvaient sur chaque page, car les dernières sourates du Saint Coran sont courtes et n’occupent chacune qu’une page environ. Or, que demande donc cette prophétie pour être accomplie ? Qu’il dira en Mon Nom et au nom de qui Mohammed parle-t-il ? Au Nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux’. La prophétie s’accomplit à la lettre en Mohammed ! Chaque chapitre du Saint Coran, à l’exception de la 9esourate, commence par la formule "Au Nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux’’
(Suivra) M. G.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel