Le Midi Libre - Supplément Économie - 1,58 milliard de dollars d’excédent commercial

Edition du 5 Septembre 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




1,58 milliard de dollars d’excédent commercial
5 Septembre 2011

L’Algérie a réalisé un excédent commercial de 1,58 milliard (md) de dollars en juillet 2011 contre 1,54 milliard de dollars à la même période en 2010, soit une hausse de 2,41 %, selon les Douanes algériennes.
Les exportations algériennes ont atteint 5,36 mds usd durant le mois de juillet 2011, contre 4,65 mds usd à la même période de l’année dernière, en hausse de 15,25%, selon un bilan du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Quant aux importations, elles se sont établies à 3,8 mds usd contre 3,12 mds usd, enregistrant une progression de 21,58 %, précise le Cnis.
Cette évolution du commerce extérieur s’explique essentiellement par une amélioration des exportations des hydrocarbures durant le mois de juillet, avec un maintien du taux de couverture des importations par les exportations de plus de 142 %, selon la même source. Les hydrocarbures ont représenté 97,07 % des exportations algériennes avec 5,21 mds usd en juillet 2011, contre 4,55 mds usd à la même période de l’année écoulée (+14,43 %), précise le centre. Avec 157 millions usd ou 2,93 % des exportations globales de l’Algérie, les exportations hors hydrocarbures, demeurent «faibles»malgré une importante évolution (50,96 %) par rapport à la période correspondante de 2010, selon les Douanes. Les principaux produits hors hydrocarbures exportés sont constitués des groupes «demi-produits» avec 91 millions usd et les «biens alimentaires» avec 47 millions usd.
Quant aux importations, deux groupes de produits ont enregistré des hausses significatives : il s’agit des biens alimentaires qui se sont établis à 823 millions usd contre 458 millions en juillet 2010, soit une progression de 79,69 % et des biens d’équipements qui sont passés de 1,88 milliard usd en juillet 2010 à 1,36 milliard en juillet 2011 (+25,64 %). Les importations des biens destinés à l’outil de production ont, également, évolué de 3,57 % passant de 1,03 milliard à 1,07 milliard usd.
Par contre, les importations des biens de consommation non alimentaire ont affiché une baisse de 1,49 % en s’établissant à 529 millions usd en juillet dernier contre 537 millions sur une année, indique-t-on de même source. S’agissant du mode de paiement des importations, le Cnis relève que les achats de l’Algérie effectués en juillet 2011 ont continué d’être financés essentiellement par cash à raison de 49,71 %, soit 1,88 milliard usd (+2,33 % par rapport à juillet 2010). Les lignes de crédit ont financé 41,53 % de la totalité des importations (+42,15%), le reste des importations étant financé par d’autres transferts financiers à raison de 8,76% soit 332 millions usd (+96,45%). Concernant les partenaires de l’Algérie en juillet 2011, les Etats-Unis demeurent le principal client, puisqu’ils ont absorbé une part de 26,23 % des ventes à l’étranger de l’Algérie avec une valeur de 1,4 milliard usd, suivis par l’Italie avec 610 millions usd (11,37%) et l’Espagne avec 456 millions usd (8,5%).
Lors des six premiers mois de l’année en cours, l’excédent commercial de l’Algérie s’établissait à 13,34 mds usd contre 11,22 mds usd durant la même période de 2010, rappelle-t-on.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel