Le Midi Libre - Midi Alger - Les jeunes s’impliquent à la cité DNC

Edition du 12 Janvier 2011



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Dergana, préservation du cadre de vie
Les jeunes s’impliquent à la cité DNC
11 Janvier 2011

Motivés par l’intense désir d’avoir un cadre de vie meilleur, les jeunes ont mis en place une vaste opération de nettoyage des caves et des lieux communs. Chaque famille a mis la main à la poche pour les besoins de cette opération.

Bien souvent lorsque l’on parle des jeunes des cités, c’est surtout négativement, puisque ce sont ces mêmes jeunes qui font la mauvaise réputation des cités. Mais parfois il faut bien leur rendre justice et c’est le cas au niveau de la cité DNC de Dergana. Située dans l’agglomération urbaine de Dergana, cette cité donne l’apparence d’être complètement oubliée des responsables locaux. Cette cité n’a en effet bénéficié d’aucun projet de développement local depuis une longue période. Cette situation de déliquescence a contraint les jeunes résidants à prendre les choses en main pour l’amélioration de leur cadre de vie. Les jeunes, constatant que leurs soucis ne font pas partie des principales préoccupations des autorités communales, ont pris leurs destins et ceux de leurs familles en main en lançant de vastes opérations de nettoyage des immeubles, des caves et des lieux communs. Il faut dire que même les routes menant à cette cité du bout du monde sont impraticables sans parler de l’absence quasi totale d’espaces verts et d’aires de jeu. Ces opérations, menées par les jeunes habitants, visent avant tout l’amélioration du cadre de vie des résidants de cette cité. Il faut précisé que la cité a bénéficié d’une première opération de lifting au cours du mois d’avril 2010. Les familles avaient cotisé pour l’achat de pots de peinture et matériel pour repeindre les façades des immeubles, trottoirs et autres lieux communs. Cette fois-ci les travaux ont surtout ciblé le nettoyage des caves des immeubles. Ces endroits s’étant transformés en véritables sources de diverses diverses nuisances car abritant rats, cafards et autres bestioles porteuses de bactéries. Motivés par leur désir d’avoir un cadre de vie meilleur et sécurisé, les jeunes ont effectué la semaine passée une grande opération de nettoyage. Chacun a mis la main à la poche pour les besoins de cette opération et pour qu’un spécialiste puisse intervenir et mettre fin à cette situation. «Sans la motivation de nos jeunes nous n’aurions pas pu réaliser ces projets pour l’amélioration de notre cadre de vie» nous explique Meriem une résidante à la cité DNC, son frère Hakim intervient à son tour ajoutant : «La motivation de tous, particulièrement celle de nos jeunes a mené à l’accomplissement de nos ambitions, en l’occurence un cadre sain et sécurisé». Avant cette prise de décision pour l’amélioration de leur quotidien, il était constaté un réel mal-vivre au sein de cette cité. Ce n’est malheureusement pas le monopole de la cité DNC puisque ce triste constat est fait dans plusieurs autres cités populaires. Cela démontre, on ne peut mieux, un réel disfonctionnement de communication entre l’administration et les habitants. De plus l’écart soulevé dans ce genre de problématique survient à l’heure où la décentralisation de l’administration et la notion de proximité avec les citoyens est en «pratique». De ce fait, il est important de détecter les anomalies et les raisons de ce gouffre qui se creuse de plus en plus entre les élus et leurs électeurs. Il est de ce fait grand temps de rétablir cette communication interrompue pour peu qu’elle ait déjà existé.

Par : Karima Hasnaoui

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel