Le Midi Libre - evénement - OTH «disponible» à céder OTA à l’Etat algérien

Edition du 23 Octobre 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le ministre des Finances affirmatif :
OTH «disponible» à céder OTA à l’Etat algérien
23 Octobre 2010

Le ministre des Finances vient d’affirmer que l’Etat algérien va racheter la licence de téléphonie mobile octroyée à l’opérateur Orascom Telecom Algérie. « Orascom Telecom Holding (OTH) a marqué sa disponibilité à vendre sa filiale OTA à l’Etat algérien, (…) avec OTH, nous avons engagé une opération d’achat », a indiqué jeudi dernier, Karim Djoudi, s’exprimant en marge de la présentation de politique générale du gouvernement à l’APN. Le ministre a expliqué que « l’Algérie entretient une relation avec OTH qui est le détenteur de la licence GSM et qui est détenteur des actions d’OTA ». Plus explicite, Karim Djoudi a précisé que la fusion de Weather investment, propriétaire principal d’OTH, avec le groupe russe de téléphonie VimpelCom, et la cession de droits d’OTA qui est une société de droit algérien officiellement engagée entre les deux parties suite à la décision de l’Etat algérien d’exercer son droit de préemption prévu par la législation nationale sur les cessions d’actions de la société OTA envisagée par la société mère (OTH), sont « deux opérations distinctes ». En outre, « OTA a versé la totalité à l’Etat algérien », selon le ministre des Finances, c’est-à-dire un montant de 53 milliards DA correspondant à la période 2004/2007. Pour la période 2008/2009, « une vérification fiscale a permis de dégager un premier montant qui a été annoncé à Djezzy pour procéder aux vérifications », a ajouté le ministre.

Par : M. C.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel