Le Midi Libre - Midi Kabyle - Imedhqane n’Tizi...

Edition du 1 Juillet 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Imedhqane n’Tizi...
30 Juin 2010

-Douze ans après la disparition tragique du chanteur kabyle Matoub Lounès, l’annonce de l’ouverture prochaine de son procès a été révélée par un des membres de la fondation à l’occasion de la commémoration du douzième anniversaire de son assassinat. Toujours selon la fondation qui porte son nom, le procès de ses présumés assassins en question aura lieu le 10 juillet prochain au tribunal de Tizi-Ouzou. Un procès tant attendu par sa famille et par la Kabylie toute entière. La région entière attend avec beaucoup d’intérêt ce procès qui a été reporté à plusieurs reprises et ce, pour des raisons diverses. Tout ce que demande sa famille et ses proches, comme il a été réaffirmé à maintes occasions, est que justice soit rendue afin que le rebelle repose enfin en paix.

-La saison estivale cette année a tout l’air d’être celle des vaches maigres dans la wilaya de Tizi- Ouzou. Malgré tout le tapage qui a été fait autour de cette question bien avant le début de la campagne et le grand nombre d’estivants annoncé pompeusement cette année par les chargés du secteur, il demeure que la réalité est tout autre. En effet, les plages que comptent la wilaya, soit celles de Tigzirt et Azeffoun ou ailleurs, qui d’habitude connaissent un rush important en cette période de l’année, n’ont enregistré qu’une modeste affluence pour ce mois de juin. Certes, le climat instable qui caractérise ce début d’été n’est pas pour encourager les gens à partir en baignade, contrairement aux années précédentes où la saison estivale battait son plein en cette période de l’année. Cette année, donc, selon plusieurs adeptes de la Grande Bleue, la saison estivale ne connaîtra pas ses fastes d’antan, d’autant plus que le mois de Ramadhan cette année grignotera presque la moitié de l’été. Le mois de juillet, à lui seul, saura t-il compenser tous ces imprévisibles ? Le pari est difficile à engager.

-La ligne ferroviaire Tizi-Ouzou-Oued Aïssi a été mise en service en présence du ministre des Transports, M. Amar Tou. Le ministre, qui a effectué préalablement un déplacement d’essai depuis Draâ Ben Khedda, en passant par la gare du Bd Stiti, au centre-ville, puis par celle de Kaf Ennaâdja (Bouhinoun) jusqu’à Oued Aïssi, a été, selon ses proches collaborateurs, très satisfait de l’achèvement rapide des travaux et surtout de la qualité de services rendus grâce à ces appareils. Ce train urbain qui atténuera en partie l’anarchie qui règne au sein du transport dans la wilaya, nous affirme-t-on, garantira, par ailleurs, le déplacement journalier de pas moins de 10 mille voyageurs, tandis que le nombre de navettes quotidiennes sera de dix-huit. Il est à noter que le coût de ce projet, qui remonte à l’année 1994, est estimé à 13 milliards de dinars.

-Le calvaire que vivent les citoyens de Tizi- Ouzou à chaque fois qu’ils ont besoin de se faire délivrer un document d’état civil au niveau de l’APC du chef-lieu est indescriptible. Ces scènes désolantes, qui ne datent pas d’aujourd’hui, ne font que ternir davantage l’image déjà peu reluisante de cette mairie. Une vieille dame nous confia qu’elle a fait la queue de 09 heures du matin jusqu’à 15h de l’après-midi pour se voir délivrer l’extrait de naissance n°12 de son fils qui ne pouvait se déplacer. Une situation qui tarde à se régler et ce, malgré toutes les grèves et autres pétitions demandant l’amélioration des conditions d’accueil dans ce service public. Une source locale nous a affirmés que tant que la plupart des inscriptions des nouvelles naissances se font à Tizi-Ouzou, faute de cliniques dans la plupart des villages alentours, le problème restera entier. Peut-être que la nouvelle formule d’extrait de naissance 12 S, née suite à l’adoption de l’identité biométrique, sera la solution idoine.
N. B.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel