Le Midi Libre - evénement - «La SIE appelée à assurer son autonomie»

Edition du 1 Juillet 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le ministre de la Communication à partir de Constantine :
«La SIE appelée à assurer son autonomie»
1 Juillet 2010

La SIE assure l’impression de quarante-deux titres de la presse quotidienne et périodique dans les deux langues. Son tirage est de l’ordre de 877 mille exemplaires quotidiennement et pourrait aller même au-delà de ces chiffres. Mais au préalable, une politique d’assainissement s’impose en vue d’éliminer tout aléa pouvant entraver l’amélioration de sa situation financière.

La Société d’impression de l’Est serait appelée à assurer son autonomie, voire sa rentabilité en tant qu’entreprise commerciale. C’est du moins ce qui ressort du discours tenu, hier, par le ministre de la Communication à partir du site de l’imprimerie, situé dans la zone industrielle de Boumerzoug.  Nacer Mehal, au cours d’une halte effectuée à Constantine, sur son chemin vers la wilaya de Taref pour l’inauguration de la radio locale, n’a pas omis de rappeler aux gestionnaires de la SIE, quelques fondements basiques de la gestion de toute entreprise, dont le management, le marketing et la publicité. «Faites-vous connaître en tant que société disposant de technologies et de capacités d’impression énormes». La SIE assure l’impression de quarante-deux titres de la presse quotidienne et périodique dans les deux langues. Son tirage est de l’ordre de 877 mille exemplaires quotidiennement et pourrait aller même au-delà de ces chiffres. Mais au préalable, une politique d’assainissement s’impose en vue d’éliminer tout aléa pouvant entraver l’amélioration de sa situation financière. Le problème des créances qui pénalise la trésorerie de cette entreprise est tacitement pointé du doigt par le ministre. Ses instructions sont très claires. Les journaux, dont les dettes ne sont pas honorées, doivent être privés de tirage «à commencer par les titres publics», dira le ministre. Néanmoins il se départira de son ton ferme et incisif pour nuancer ses propos, préférant laisser le libre arbitre à la direction de la SIE dans le recouvrement des créances. Toutefois, l’application d’échéanciers, reste selon lui, une option valable.
La révision du Code de l’information, une préoccupation majeure pour la corporation des journalistes, ne semble toujours pas être d’actualité. Pour le premier responsable du secteur, un code existe déjà depuis 1990. Son amélioration reste assujettie à un consensus. Visiblement excédé par une question, qui lui a été certainement soumise à plusieurs reprises depuis son accession à la tête du département de la Communication : celle de l’ouverture du champ audiovisuel, il se contentera de répondre : «Chaque chose en son temps !». Auparavant, le ministre et les autorités locales ont effectué une visite au centre de diffusion télévisuelle et radiophonique TDA de Kef Lakhel, sur les hauteurs de constantine. En phase expérimentale, cet émetteur sera opérationnel à partir de la mi-juillet et couvrira cinq chaînes nationales. La diffusion numérique (TNT) entrera en vigueur, quant à elle, à l’horizon 2020.

Par : Naima Djekhar

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel