Le Midi Libre - Supplément Sport - Handanovic, dernier rempart, première classe

Edition du 7 Juin 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Slovénie
Handanovic, dernier rempart, première classe
3 Juin 2010

"Samir est un des joueurs les plus importants de notre équipe", a récemment confié Matjaz Kek, sélectionneur de l’équipe de Slovénie, dans un entretien accordé à FIFA.com. Cette phrase illustre à elle seule l’importance prise par le gardien de but Samir Handanovic en sélection. Depuis ses débuts en novembre 2004, un nul 0:0 en amical contre la Slovaquie, suivis de quatre matches de qualifications infructueux pour la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006, Handanovic est devenu un maillon indispensable de cette équipe de Slovénie qui s’apprête à disputer son premier tournoi majeur depuis 2002. Fort de ses 38 sélections, Handanovic est aujourd’hui considéré par ses coéquipiers comme l’une des cartes maîtresses de la Slovénie dans la perspective d’un Groupe C où elle affrontera tour à tour l’Angleterre, les États-Unis et l’Algérie. "Pour moi, l’axe majeur de notre équipe est composé de notre gardien Samir Handanovic, du capitaine Robert Koren et de moi-même", déclarait en novembre dernier l’attaquant Milivoje Novakovic dans un entretien à FIFA.com.

Hermétique et indispensable
Natif de Ljubljana, Handanovic a joué dans sa jeunesse au NK Domzale, le club de son quartier. C’est là qu’il a signé son premier contrat professionnel lors de la saison 2003/04, faisant ainsi ses débuts en première division slovène. Dès 19 ans, son potentiel éclate au grand jour, et c’est donc sans surprise que les plus grands clubs d’Europe ont voulu s’attacher ses services. L’Udinese a finalement remporté la mise, mais pour le prêter immédiatement à Trévise, puis à la Lazio, où il a disputé peu de rencontres.
Il lui a fallu attendre la saison 2006/07 et un prêt au Rimini Calcio, en Serie B italienne, pour devenir titulaire et forcer son destin. Ses performances ont permis au club d’atteindre la 5e place au classement final, avec la 4e meilleure défense. À l’été 2007, Handanovi a ainsi fini par convaincre l’Udinese, où il a prolongé son contrat jusqu’en 2012 et définitivement succédé à Morgan De Sanctis en tant qu’incontestable gardien titulaire des Bianconeri du Frioul.
Après avoir atteint deux fois de suite la 7e place en Série A, le club a fini la saison dernière à une décevante 15e place après une longue lutte pour le maintien. Au total, avec 109 rencontres au compteur, Handanovic est devenu indispensable aux yeux de l’entraîneur Pasquale Marino. Même réussite en sélection : durant la campagne qualificative pour Afrique du Sud 2010, Handanovic n’a encaissé que six buts en douze matches et a été décisif lors du barrage retour contre la Russie (1:0), permettant à la Slovénie d’obtenir son premier billet pour un tournoi mondial depuis la Coupe du Monde de la FIFA, Corée/Japon 2002.
AFP


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel