Le Midi Libre - LE MI-DIT - Manifestation à Paris pour Ghaza, nous sommes tous des Palestiniens !

Edition du 7 Juin 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Manifestation à Paris pour Ghaza, nous sommes tous des Palestiniens !
7 Juin 2010

Portant des keffiehs palestiniens et drapés dans le drapeau palestinien, les marcheurs ont exigé des sanctions internationales contre l’Etat hébreu, l’annulation de l’accord d’association avec l’UE et bien entendu la levée immédiate et totale du blocus contre Ghaza.

Trente mille personnes selon les organisateurs , cinq mille selon la police, ont défilé samedi à Paris pour dénoncer l’agression israélienne contre le convoi humanitaire pour Ghaza . Malgré la chaleur etouffante et la présence de trop nombreux policiers, les manifestants etaient au rendez-vous place de la Bastille à 15 h. Le rassemblement au début, comptant surtout les responsables des associations organisatrices, a vite drainé des milliers d’hommes et de femmes. À relever la présence de nombreux compatriotes, portant le drapeau palestinien, turc algérien, marocain et d’autres pays arabes. Le cortège s’est ébranlé derrière un bâteau en carton-pâte pour rappeler l’acte de piraterie commis contre la flottille de la paix. Des banderoles dénoncant la politique de colonisation d’Israël et l’inhumain blocus de Ghaza et des slogans «nous sommes Palestiniens», «Ghaza on est avec toi» «Israël assassin» ont été scandés toute l’après-midi jusqu’après 20h par les derniers manifestants... Portant des keffiehs palestiniens et drapés dans le drapeau palestinien, les marcheurs ont exigé des sanctions internationales contre l’Etat hébreu, l’annulation de l’accord d’association avec l’UE et bien entendu la levée immédiate et totale du blocus contre Ghaza. En tête du cortège Hind Khoury déléguée générale de la Palestine en France, Youcef Benderbal l’un des dix militants français à bord de la flotille attaquée par Israël et des responsables de syndicats, d’associations et de partis politiques comme Besancenot du Nouveau parti anticapitaliste ou Jean-Luc Mélenchon du Parti de gauche. Toutefois ce dernier s’est retiré pour protester contre la présence d’organisations religieuses - musulmanes s’entend-. Il faut savoir que plusieurs associations de musulmans comme l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) ont adhéré à l’appel des organisateurs regroupés dans le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens. Le Collectif Cheikh Yassine suspecté par les autres associations de radicalisme avait aussi déclaré son intention de marcher ce même jour contre l’agression isrélienne. Dans plusieurs villes de France les militants pro-Palestiniens ont bravé la chaleur et les policiers pour dire leur colère. A Marseille un jeune a été interpellé.

Par : Ghania Khelifi

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel