Le Midi Libre - evénement - Le Craag rassure

Edition du 7 Juin 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Multiplication des secousses telluriques
Le Craag rassure
7 Juin 2010

l’Algérie, ces derniers temps, n’est pas alarmante dans la mesure où le nombre de séismes enregistrés se situe dans le cadre de la moyenne nationale, a indiqué, hier, un responsable du Centre national de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag).

Face à la fréquence des secousses telluriques ces derniers jours, le Centre national de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag) tient à rassurer la population sur la normalité de cette activité. L’activité sismique que connaît l’Algérie ces derniers temps n’est pas alarmante dans la mesure où le nombre de séismes enregistrés se situe dans le cadre de la moyenne nationale, a indiqué, hier, un responsable du Centre national de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag).
«Personne ne peut prédire un séisme, mais je peux toutefois dire que nous sommes dans la moyenne nationale qui est de l’ordre de 60 secousses par mois», a affirmé le responsable de la communication au Craag, Hamou Djellid. Un séisme de magnitude 3,9 sur l’échelle de Richter a été enregistré hier à 13h09 dans la wilaya de Béjaïa.
Il a été localisé à sept kilomètres au nord-ouest de la commune de Kherrata, précise la même source. Un autre séisme de même magnitude s’est produit vendredi dernier, à 10 km au nord-est d’Aïn Benian (Alger), rappelle-t-on. Hamou Djellid a expliqué que dix secousses ont été ressenties depuis le début du mois, soit un chiffre «tout à fait raisonnable», a-t-il dit. Evoquant le séisme de Béjaïa, il a précisé que la wilaya est «une zone de faille active».
«Il faut qu’elle bouge pour ne pas accumuler d’énergie et produire un séisme important», a-t-il expliqué. En effet, l’activité sismique est très récurrente dans le monde ces dernières années. Plusieurs séismes se sont succédé depuis le tristement mémorable tremblement du 21 mai 2003 de Boumerdès. L’indonésie, le Chili, Haïti, la Turquie, le Japon et d’autres pays encore ont été ébranlés par de forts séismes depuis. En Algérie, le dernier en date remonte au 14 mai dernier à Béni Ilmane dans la wilaya de M’sila. D’une magnitude de 5,2 sur l’échelle ouverte de Richter, il a provoqué la mort de deux personnes en plus de dizaines de blessés et de sinistrés.

Par : Ines Amroude

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel