Le Midi Libre - Midi Alger - Le transport privé, le grand absent

Edition du 12 Janvier 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le transport privé, le grand absent
12 Janvier 2010

Pour rester honnête il faut admettre que l’on ne peut pas faire endosserl’entière responsabilité de cette situation à l’Etusa. Il faut en effet souligner que le transport privé est loin de jouer un rôle actif. Rares en effet sont les transporteurs privés qui continuent à circuler après 19h, particulièrement en hiver où certains d’entre eux arrêtent leurs navettes à partir de 18h. Hormis quelques transporteurs, qui font un léger effort pour aller jusqu’à 18h30 ou les cas extrêmes 19h, tous les autres préfèrent perendre un repos -bien mérité- après une interminable journée de travail, laissant ainsi des centaines, voire des milliers d’usagers en plan. Certes, il reste beaucoup à faire en matière de transport de nuit, mais il faut reconnaître que grâce à l’Etusa Alger a réussi à préserver un peu de son animation nocturne. Il reste à espérer que les responsables de l’Etusa répondent aux voeux de leurs milliers de clients, en prolongeant les horaires sur l’ensemble des axes desservis.
Y. B.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel