Le Midi Libre - Supplément Sport - «Mon avenir à la JSK dépendra du reste du parcours en championnat»

Edition du 14 Avril 2009



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




JSK : entretien avec Amaouche
«Mon avenir à la JSK dépendra du reste du parcours en championnat»
11 Avril 2009

L’ailier droit de la JSK a évolué pendant dix minutes face au Ahly de Tripoli samedi dernier. Il revient sur ce match et de son espoir d’avoir plus de temps de jeu, tout en nous précisant que son avenir dépendra de la suite du parcours avec la JSK d’ici à la fin de la saison.

Midi Libre : Avec du recul, comment expliquez-vous cette élimination prématurée face à une équipe qui est loin d’être un foudre de guerre ?
Amaouche:Que voulez-vous que je vous dise. A mon avis, l’élimination était prévisible au vu du résultat du match aller. On s’est fait surprendre par cette équipe du Ahly qui a réussi à inscrire deux buts sur les deux seules occasions qu’elle s’est procurée, contrairement à nous qui avons gâché une multitude d’occasions.
Avec cette défaite de l’aller, il fallait vraiment un exploit à Tripoli. On a essayé, mais on n’a pas pu le réaliser, même s’il faut dire que les conditions de la rencontre étaient loin de nous aider, avec un arbitre qui nous a privés d’un but valable et qui aurait pu en amener un second, synonyme de qualification. J’estime que désormais c’est du passé. Il faudra plus se focaliser sur la suite du se que c’est toujours réconfortant de retrouver la compétition, même pour un laps de temps relativement très court…
J’ai joué quelques minutes déjà au match aller et j’en ai eu dix autres à Tripoli. J’avoue que c’est une sensation particulière pour moi qui suis resté des semaines durant sans compétition. Je suis donc assez content de bénéficier d’un temps de jeu, même s’il est évident que c’est peu. Néanmoins tout va pour le mieux, même si j’en espère plus à l’avenir.
Désormais, il ne reste plus que le championnat à la JSK. Ne craignez-vous pas que cette élimination en coupe d’Afrique vous joue un mauvais tour en prévision de vos ambitions en compétition nationale ?
A vrai dire, je ne crois pas. Il est vrai qu’on a des regrets, mais on savait que cette joute retour face au Ahly allait être difficile. Maintenant on n’a pas oublié nos objectifs en championnat avec ce match de lundi face au MCS. On ne veut nullement faire une saison à blanc et on demeure concentrés sur le reste de l’exercice et cette place sur le podium pour laquelle on va tout faire.

Pensez-vous que vous aurez plus de chance à l’avenir avec plus de temps, même si au niveau compétitif on suppose que vous n’êtes pas au top après plusieurs semaines sur le banc ?
Je tiens juste à dire que même si je ne joue que rarement, je n’ai aucun problème au niveau compétitif. Je peux aisément évoluer sans aucun souci, pour peu que j’aie plus de temps de jeu. Je suis persuadé que je peux apporter un plus à l’équipe et il ne faut surtout pas me juger sur les quelques petites minutes que j’ai jouées en plusieurs mois. J’aspire donc à plus de temps de jeu et je sais que j’apporterai un plus.

En cette fin de saison, pour beaucoup, c’est l’heure de songer à l’avenir. Qu’en est-il pour vous et la JSK vous qui êtes en fin de contrat ?
Même si je ne crois pas que le moment est venu de penser à l’avenir du moment que la saison n’est pas terminée, je ne vous cache pas que j’y songe souvent, surtout au vu de ma situation où je ne joue pratiquement pas.
Je n’ai rien encore décidé et tout dépendra de ce que la direction décidera, de mon parcours pour les 9 matchs restants et de mon statut lors de ces matches.

Par : Larbi Madani

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel