Le Midi Libre - Midi Est - La Protection civile à toute épreuve

Edition du 14 Avril 2009



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




EL TARF, INONDATIONS
La Protection civile à toute épreuve
14 Avril 2009

Les sapeurs-pompiers ont eu à intervenir une quarantaine de fois, soit pour secourir des sinistrés soit pour évacuer les eaux qui menaçaient des habitations, des infrastructures scolaires.

Les localités de la wilaya d’El Tarf ont connu, ces deux derniers jours, un changement climatique sans précédent ayant engendré beaucoup de désagréments à ia population et à la circulation routière. Ainsi donc, les services météorologique ont enregistré au cours de la journée de dimanche plus de 80 mm de pluie.
Les deux barrages de la wilaya, notamment, Mexa (43 millions de m3) et Bounamoussa, qui alimentent l’ex-SNS, ont été ainsi contraints de procéder à des lachers d’eau. Les trombes de pluie ont provoqué de nombreuses  inondations ayant touché, essentiellement, les habitations précaires et perturbé la circulation routière. Ainsi, la RN 84, reliant la daïra de Besbes à Dréan, a été coupée. Les sapeurs-pompiers ont eu à intervenir une quarantaine de fois, soit pour secourir des sinistrés soit pour évacuer les eaux qui menaçaient des habitations, des infrastructures scolaires, etc. Plusieurs parcelles de cultures, situées sur les plaines Ouest et Boutelja ainsi qu’à El Tarf, ont été submergées par les eaux pluviales. Notons que la wilaya comporte plusieurs zones inondables qui s’étendent d’El Frin, dans la commune de Aïn El Assel, jusqu’à Sidi Kassi dans la commune de Ben M’hidi. Par ailleurs, on nous signale que plusieurs écoliers, collégiens et lycéens ont fait l’école buissonnière. Vu les crues des oueds, les parents ont gardé chez eux les enfants. Les dégâts les plus importants ont été enregistrés dans les anciennes cités SAS, notamment, Guebar, Golaa, Zébiri, Djenane Chouk, etc. Selon les sapeurs-pompiers, les intempéries auraient touché cinq communes dans la wilaya d’El Tarf. Ils sont toujours sur le qui-vive et prêts à intervenir à tout moment afin de sauver des vies humaines. On croit savoir que tous les moyens d’intervention ont été mis en œuvre au niveau des cinq communes de la wiaya qui ont été touchées, à savoir, Ain El Assel, Tarf, Bouteldja, Ben Mhidi et Chatt.

Par : Mourad Saber

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel