Le Midi Libre - Société - Le Carnet du Midi

Edition du 16 Décembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le Carnet du Midi
19 Novembre 2007

1919 : Gillo Pontecorvo
Né à cette date, ce cinéaste italien a tourné plusieurs films dont le plus connu, notamment par nos compatriotes, est «La Bataille d’Alger» (long-métrage réalisé en 1966).

1932 : Khatib Youcef
Naissance à Chlef de celui que l’on connaît sous le nom de colonel Hassan, fait ses études à Alger et intègre le FLN en 1955 pendant ses études de médecine. Après la grève de 1956, il rejoint les maquis du côté de Médéa, à la wilaya IV, devient responsable du service santé et, dès 1957, en charge de la zone III (Ouarsenis) puis de l’ensemble de ce service pour toute la wilaya. En 1959, il est capitaine de l’ALN puis commandant membre du conseil de la wilaya en 1960, en assume la direction (avec Si Youcef Benkharouf) après la mort, en 1961 à Blida, de Si Mohamed Bounaâma et devient en 1962 le chef politico-militaire de la wilaya IV avec grade de colonel. Il est ensuite membre de l’Assemblée en 1963, du Bureau politique en 1964, élu député à l’APN, membre du Conseil de la Révolution (1965-1967), médecin de santé publique en résidence surveillée à Aïn Salah (après la tentative de coup d’Etat de Tahar Zbiri) puis à Tiaret (1973-1977) et enfin en cabinet privé à Alger entre 1977 et 1993. Devenu conseiller du Président Zeroual (1994-1995) puis directeur de sa campagne électorale, il est candidat à la présidentielle de 1999 finissant en dernière position des sept candidats en lice.

1962 : Jodie Foster
De son nom complet Alicia Christiana Foster, elle est née ce jour à Los Angeles et débute sa carrière dans des publicités dès l’âge de 2 ans avant de figurer, adolescente, dans la distribution du film «Taxi Driver» aux côtés d’un certain Robert De Niro sous la direction de Martin Scorcese. En 1988, elle fait un gros succès dans «Les Accusés» de Jonathan Kaplan pour lequel elle est récompensée d’un Oscar et connaît la consécration, en 1991, avec un rôle sur mesure dans «Le silence des agneaux» qui rafle quasiment tous les Oscars dont, bien sûr, celui de la meilleure actrice. Elle décide ensuite de passer derrière la caméra en tant que réalisatrice (Le petit homme ou encore Week-end en famille) sans pourtant abandonner ses rôles à l’écran, jusqu’au fameux «The Inside man» sorti en 2006.

1988 : Christina Onassis
Mort à 38 ans de la fille multimilliardaire du célèbre et richissime armateur grec Aristote Onassis (qui avait délaissé Maria Callas et épousé la veuve du Président Kennedy). L’héritage revient dès lors à la petite-fille Athina (Roussel) Onassis, à peine âgée de trois ans, qui se retrouve à la tête d’une fortune estimée à l’époque à environ 500 millions de dollars. On suppose qu’elle est aujourd’hui de l’ordre de 800 millions $ (217 comptes en banque, 87 sociétés dans le monde, des hôtels, une compagnie aérienne et 38 bateaux).

1997 : Sator Kaddour
Décès à Paris d’un militant de la Cause nationale, à un moment le plus jeune avocat en exercice (refusé en Polytechnique parce qu’indigène) et premier bâtonnier du Barreau d’Alger. Il rejoint le FLN en 1954, constitue un réseau d’avocats pour défendre les militants auprès des tribunaux, se fait arrêter et emprisonner puis est mis en résidence surveillée à Oran jusqu’en 1961. Directeur de la justice au lendemain de l’Indépendance, il participe à la rédaction des textes de loi comme celui du code de la nationalité. Elu député à l’APN mais évincé du poste d’ambassadeur aux USA, il abandonne la politique et pratique son métier jusqu’à sa mort.

2000 : Robert Escarpit
Mort d’un journaliste qui fut rédacteur au «Canard enchaîné» pendant la guerre d’Algérie, chroniqueur au journal «Le Matin» puis dans «Sud-Ouest Dimanche», billettiste au jour le jour dans «Le Monde» et critique littéraire pour de nombreuses revues. Cet universitaire normalien, agrégé d’anglais, docteur ès lettres, professeur émérite et président de l’université de Bordeaux est également l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages dont un récit, grave et émouvant, intitulé «Un si beau jour pour mourir» publié en 1992.

Par : S. K. Sofiane

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel