Le Midi Libre - Midi Centre - Vers l’ensemencement de 20 plans d’eau

Edition du 13 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




BOUMERDES, Aquaculture
Vers l’ensemencement de 20 plans d’eau
12 Avril 2011

Une vingtaine de plans d’eau de la wilaya de Boumerdès seront ensemencés avec plus de 200.000 alevins, d’ici la fin de l’année en cours, selon la Direction locale de la Pêche et de l’Aquaculture.

Cette opération d’envergure, qui intervient après la concrétisation de deux actions similaires en 2002 et 2003, vise à la promotion de l’aquaculture et de la pêche continentale au rang de "substitut par excellence" à la production halieutique, siège d’un net déclin ces dernières années, estime la même source.
La première étape de cette opération touchera les grands barrages de la wilaya, tels ceux d’El Hamiz et Keddara Bouzegza, ainsi que les barrages de moindre envergure, à l’instar des ouvrages de Beni Amrane, Oued Amara de Cap Djinet, Naciria, et Sidi Daoud, a ajouté la même source, qui signale que la seconde étape visera d’autres plans d’eau de la région.
Parallèlement, l’élevage aquacole se fera également dans des cages flottantes implantées dans des sites marins du littoral de la wilaya, retenus dans le cadre de cette même opération, a t-on indiqué.
Dans le cadre des efforts d’extension et de valorisation de l’élevage aquacole et de la pêche continentale, la même source a fait état également de la mise en £uvre d’un ambitieux programme visant à les intégrer au secteur agricole, avec la contribution de plusieurs autres secteurs concernés, et ce en prodiguant l’aide et l’assistance nécessaires aux agriculteurs, pour ensemencer (en alevins) les bassins d’irrigation agricole.
Une quinzaine d’aides en la matière ont été octroyées, depuis octobre 2010, à des paysans et exploitations agricoles, selon la même source, qui signale d’autres demandes pour des aides similaires (en cours d’étude), pour lâcher près de 100.000 alevins dans des bassins d’irrigation agricole. Relèvement des revenus des agriculteurs et hausse de la production piscicole, avec son impact bénéfique sur la baisse des cours du poisson sur les marchés, sont les deux principaux objectifs attendus de ces opérations, dont l’intérêt écologique est aussi prouvé au niveau des sites abritant ce type d’élevage aquacole, considérant que le poisson est un "agent dépollueur" des milieux aquatiques, relève t-on à la direction de la pêche et de l’aquaculture.


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel