Le Midi Libre - Midi Centre - 2.900 tonnes de poissons en 7 mois

Edition du 15 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




BOUMERDES, Production pescicople
2.900 tonnes de poissons en 7 mois
16 Juillet 2011

Dans la wilaya de Boumerdès, la production piscicole est jugée stable depuis 7 mois, comparativement à la même période de l’année 2010, a estimé la direction de la pêche et de l’aquaculture, qui signale une prise de près de 2.900 tonnes de poissons (tous types confondus) depuis le début de cette année 2011’.

Selon l’APS, cette stabilité est le résultat de plusieurs années de ’’reflux’’ dans la production piscicole de la wilaya, qui avait enregistré son plus bas niveau en 2010 avec d’une prise de 6.500 tonnes, au moment où l’année 2009 avait enregistré une production de 10.000 tonnes de poissons . L
A Boumerdès, les prises de poissons ont fluctué entre 10.000 et 15.000 tonnes/an, ces dix dernières années, selon les données fournies par la direction du secteur. Cependant, les indices de production réalisés en juin et début juillet courant (soit 1400 tonnes) augurent d’une ’’bonne suite’’ pour cette année 2011, qui devrait être clôturée avec ’’une prise au moins égale ou supérieure à la production de l’année dernière’’, estime la même Direction.
Les courants marins favorables et les conditions climatiques propices qui ont permis l’enregistrement de plus de 11.000 sorties en mer, durant le premier semestre de cette année, expliquent en grande partie cette performance attendue, indique la direction de la pêche.
Les effets positifs de la prise de ces derniers mois n’ont pas tardé à être visibles au niveau des marchés locaux, où la sardine (poisson populaire par excellence) a vu son cours chuter à 200 DA, voire même 100 DA le kg, après avoir connu des pics de 400 à 500 DA le kg durant ces dernières années.
Réputée pour être une destination privilégiée d’un grand nombre des pêcheurs du pays, la côte de Boumerdès s’étend sur une distance de 90 km, allant de la région d’Afir à l’Est, jusqu’à Boudouaou El-Bahri à l’Ouest. Selon les informations de la Direction des ressources eau, la wilaya de Boumerdes compte 9 plages d’échouage et trois ports principaux d’une capacité d’accueil globale de 409 embarcations de pêche, dont 200 unités au port de Zemmouri El Bahri, 100 au port de Dellys, et une centaine au port de Cap Djinet.
Actuellement, le secteur compte plus de 4.000 marins et artisans immatriculés, parmi lesquels 3.700 marins pêcheurs, les autres sont des artisans spécialisés dans les métiers de la pêche et de la mer, précise l’APS.

Par : BOUZIANE Mehdi

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel