Le Midi Libre - Midi Centre - La production de poisson en hausse

Edition du 13 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




BOUMERDES, Pisciculture
La production de poisson en hausse
6 Janvier 2010

Cette performance est expliquée par la conjugaison de plusieurs facteurs, dont une amélioration dans les moyens et conditions de travail des pêcheurs, une bonne organisation de travail et un climat propice durant ces derniers mois.

En 2009, la wilaya de Boumerdès a enregistré une nette amélioration dans la production de poisson, avec une prise globale de plus de 13 mille tonnes (toutes espèces confondues) contre près de 11 mille tonnes en 2008.
Selon le responsable de la Direction de la pêche et des ressources aquacoles, cette performance est expliquée par la conjugaison de plusieurs facteurs, dont une amélioration dans les moyens et conditions de travail des pêcheurs, une bonne organisation de travail et un climat propice durant ces derniers mois comparativement aux quatre premiers mois de l’année.
"La plus importante prise de l’année 2009 a été réalisée durant la période allant de fin mai à fin août derniers", selon le même responsable qui fait état d’une production record de plus de 7 mille tonnes de poisson pour ce seul laps de temps.
L’importance de cette prise à cette période précise de l’année a pour origine "sa coïncidence avec la période de reproduction de l’ensemble des espèces piscicoles, en plus du climat favorable et particulièrement stable ayant régné à cette période", a souligné le responsable.
S’agissant du reste de la prise enregistrée, il est réparti sur les autres mois de l’année, avec 108 tonnes en novembre, 123 tonnes en décembre et une moyenne de 300 à 400 tonnes durant chacun des cinq autres mois restants, selon la direction du secteur. La part léonine de cette production (soit 90%) est représentée par la sardine, au moment où le reste est constitué de différents crustacés et moules. Le port de Zemmouri est réputé à l’échelle nationale pour sa production prolifique, d’où son classement en tête de liste des ports de la wilaya avec une prise annuelle de plus de 6.500 tonnes, suivi du port de Dellys avec 5.600 tonnes, puis Cap Djinet avec 110 tonnes, au moment où le reste de la production piscicole de la wilaya est généralement réalisé aux ports d’échouage de Dellys, Sidi Daoud, Boumerdès et Boudouaou El-Bahri. Ces derniers mois, les cours du poisson ont enregistré une courbe ascendante à Boumerdès en dépassant les 250 DA/kg au niveau de plusieurs régions de la wilaya, selon la même direction qui cite à l’origine de cet état de fait "la baisse survenant dans le volume des prises à cette période de l’année, à cause des perturbations climatiques permanentes la caractérisant".
R. K.

Par : Ryad KHELOUFI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel