Le Midi Libre - evénement - "Il n’y a aucune pénurie sur la farine et la semoule"

Edition du 17 Octobre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le ministére du commerce dément :
"Il n’y a aucune pénurie sur la farine et la semoule"
3 Août 2021

Le ministère du Commerce a formellement démenti les informations se rapportant à la pénurie de semoule et de la farine. Le département de Rezig a expliqué dans un communiqué que ces deux produits sont disponibles en quantité.

Des rumeurs partagées sur les réseaux sociaux ont fait état cette semaine d’une éventuelle pénurie en farine et semoule. La réaction du ministère du Commerce ne s’est pas faite attendre puisque dans un communiqué, publié avant-hier, il est indiqué que "la farine est disponible actuellementdans tous les commerces de même que la semoule qui est produite à un rythme régulier par toutes les minoteries". Le ministère du Commerce explique en termes de chiffres que "les 432 minoteries réparties à l’échelle nationale produisent 317.000 quintaux de blé tendre chaque jour dont 24.000 quintaux destinés à la farine" soulignant que "ces quantités sont largement suffisantes pour le marché national". Récemment le complexe de production Agrodiv a reçu la garantie d’être approvisionné en semoule et farine au cours des mois à venir sans interruption.

En déplorant que des "informations erronées aient été véhiculées ces derniers jours sur une crise inexistante", le département du Commerce considère que "les boulangeries sont alimentées de manière régulière et de façon périodique avec 5.100 quintaux en farine et semoule nécessaires àla fabrication du pain". Là, encore la machine de désinformation a tenté de saper le moral des Algériens en ce début du mois d’août, se fondant sur l’intox au point que certains utilisateurs de Facebook ont posté des vidéos de "pénurie de pain" à l’est du pays avec des boulangeries fermées en la reliant avec la situation sanitaire actuelle du pays. Comme l’année dernière, ce scénario a échoué dans la mesure où même avec la virulence de la pandémie virale, les boulangeries ont continué de recevoir leurs quotas de farine et semoule malgré la baisse de production enregistrée au cours de cette période.

Par : FAYÇAL ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel