Le Midi Libre - Culture - Projet de production de clips

Edition du 15 Novembre 2018



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




THALA FILMS
Projet de production de clips
28 Décembre 2011

Thala Films est une société de production créée à Alger en janvier 2010. Ce collectif dynamique se veut en phase sur le plan technique et artistique, avec l’art visuel contemporain. Bien que nos productions soient diversifiées, notre ambition est avant tout de participer à la promotion de la culture algérienne. Depuis sa création Thala Films a produit cinq courts-métrages dans le cadre du projet « Alger Demain, les films ». Quatre des cinq courts-métrages ont fait l’objet de projection lors de divers festivals nationaux et internationaux (Alger, Béchar, Tanger, Zabreb, Paris, Fameck, Moncton(Canada), Baghda, Abu Dhabi, Dubai, Oran) et ont même obtenu des prix: 1er prix aux journées cinématographiques d’Alger, Meilleure production du monde arabe à Abu Dhabi. Thala Films a également produit 3 clips pour le rappeur HH1 et Joe Batoury qui ont été nominés dans la catégorie meilleure clip de l’année aux Kherdja Awards (où HH1 a obtenu le prix du meilleur rappeur de l’année). Thala Films a également produit durant le mois de ramadan la web-émission Jawab Bassite diffusée sur Internet (Plus de 80 000 vues). Pour DZIC, Thala Films a choisi 10 artistes algériens qui chantent en langue arabe (en kabyle ou en derdja) ainsi que 10 jeunes réalisateurs pour mettre en image leurs chansons.

Des clips 100% algériens
Avec DZIC, c’est un nouveau souffle apporté dans l’univers du clip algérien. Nous avons réuni les meilleurs chanteurs de la scène musicale actuelle, à l’instar de Caméléon, Hayet Zerrouk, Nassim Djezma, Index, Good Noise, Samir Farès, etc. Pour soutenir ce projet et en connaître davantage, contactez le e-mail: contact@thalafilms.com ou au 021 43 54 00.

Fondation culturelle
Sultan Bin Ali Owais
Amin Maâlouf
remporte le prix
Le romancier et journaliste libanais, Amin Maâlouf, a obtenu lundi le prix de la Fondation culturelle Sultan Bin Ali Owais, dans sa 12e édition (2010-2011). Dotée de 120.000 dollars, cette distinction lui a été attribuée en hommage à son œuvre littéraire foisonnante, une des plus marquantes de la littérature contemporaine. Amin Maâlouf incarne "une mémoire féconde qui a tant servi à mettre en lumière des pans entiers de l’histoire de l’Orient, en particulier l’histoire des Arabes et des Musulmans, dans un style narratif fluide et d’une grande pertinence", souligne la fondation dans un communiqué.
A travers ses écrits, il a jeté autant de passerelles entre l’Orient et l’Occident contribuant du coup à mieux faire connaître bon nombre de péripéties et faits qui ont jalonné l’histoire du monde arabe et islamique. Les Croisades vues par les Arabes, Léon l’Africain, Samarcande, Les Jardins de lumière et Le Rocher de Tanios sont parmi ses romans les plus célèbres. L’œuvre de Amin Maâlouf a émergé d’un lot de plus de 160 participations.

Par : APS

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel