Le Midi Libre - Culture - Une action d’urgence pour consolider les vestiges

Edition du 21 Novembre 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Mosquée de Sidi Ghanem à Mila
Une action d’urgence pour consolider les vestiges
15 Octobre 2011

Une opération "d’urgence" portant sur la consolidation des vestiges de la mosquée de Sidi Ghanem (Mila) sera lancée "dans les prochains jours", en vue de sauver cet édifice d’intérêt historique, a-t-on appris auprès de l’Office national d’exploitation et de gestion des biens culturels. Cette opération a été décidée sur la base d’une expertise effectuée sur le site de ce monument, dont l’état nécessite une intervention "urgente", selon les conclusions des spécialistes.
Selon M. Amar Nouara, responsable de cet Office à Mila, les travaux effectués sans étude préalable durant les années 1990 avaient contribué à la dégradation de la façade nord du bâtiment qui a beaucoup souffert des infiltrations d’eaux de pluies. La mosquée de Sidi Ghanem fut édifiée par le compagnon du Prophète, Abou el Mouhadjer Dinar en l’an 59 de l’hégire (679 après J.C.). Construite sur les ruines d’une église byzantine, elle est la plus ancienne mosquée en Algérie, selon des historiens. Cette opération d’urgence d’un coût évalué à 8 millions de dinars sera suivie par de grands travaux de restauration, conformément aux recommandations d’un colloque sur les vestiges historiques organisé récemment dans la wilaya de Mila, a-t-on également affirmé.
L’action prévue dans l’immédiat consistera à consolider la façade nord de la mosquée et à stopper les infiltrations d’eau, selon la même source.

Par : APS

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel