Le Midi Libre - Culture - Nouara radieuse plus que jamais !

Edition du 20 Mai 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Un hommage rendue à la diva à Alger
Nouara radieuse plus que jamais !
9 Avril 2012

La génération qui a fait émerger la chanson kabyle sur la scène internationale tend à disparaître. En effet, Cherif Kheddam, Matoub, Henifa, Slimane Azem, Cheikh el Hasnaoui et bien d’autres ont disparu laissant derrière eux un répertoire inestimable. En guise de reconnaissance, un hommage a été rendu, cette fois-ci, avant-hier soir à la salle Ibn Zeydoun, à la chanteuse Nouara, un des piliers du patrimoine musical kabyle en particulier et algérien en général.

Après l’hommage rendu à la chanteuse kabyle Cherifa, c’est au tour de la chanteuse Nouara d’avoir son moment de gloire et de reconnaissance. C’est ce qui a été réalisé avant-hier soir à la salle Ibn Zeydoun de l’Office de Riad El-Feth, en présence de plusieurs personnalités politiques et culturelles.
Parmi les personnalités politiques et culturelles se trouvaient, comme à chaque hommage rendu aux artistes, la ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, qui a affirmé être également une fan de longue date de la chanteuse kabyle Nouara. Cet hommage, a-t-elle ajouté, est «un signe de reconnaissance et de respect à son parcours artistique».
Cette reconnaissance a été également exprimée par d’autres personnalités présentes à cette cérémonie, à l’instar de M. Tayeb Louh, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité nationale, et de Abdelmadjid Sidi Saïd, Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA).
L’hommage qui a été rendu à la diva de la chanson kabyle, comme aimait l’appeler le défunt Matoub Lounès, a été fort en émotion avec la présence de Nouara, entourée des artistes fans ayant interprété plusieurs chansons de son répertoire qu’elle avait elle-même chanté avec les grands chanteurs de la musique kabyle, à l’image de Lounès Matoub et Chérif Kheddam.
L’ouverture de la cérémonie a été précédée par une minute de silence aux défunts artistes disparus au début de l’année : Khelifi Ahmed et Cherif Kheddam.
Puis s’en est venu le tour de la chanson avec l’inteprétation de la jeune mouvance musicale kabyle qui ont rendu «tajemilt» (hommage) à la diva, à l’instar de Nacéra et Ali Ameziane ainsi que la jeune interprété Kahina. L’émotion a atteint son apogée lorsque Nouara est montée sur scène en interprétant quelques-unes de ses chansons.
Malgré son âge avancé, Noura était au top de sa forme. Comme dans les années d’or, elle a montré son professionnalisme avec une perfection vocale jamais encore atteinte par nos chanteuses.
De son vrai non, Hamizi Zahia, Nouara est originaire d’Azazga. Elle a participé dès son jeune âge à plusieurs émissions à la radio Chaîne 2 (émission enfantine de Abdelmadjid Bali où elle interprétait des chansonnettes de fête, émission «Music Hall di Radio », présentée par Taleb Rabah où elle fredonnait les chants de Bali en plus du courrier des lecteurs qu’elle lisait à l’antenne). Elle se fait distinguer par sa superbe voix et c’est ainsi que Chérif Kheddam l’a remarquée, et l’histoire des chefs-d’œuvre de «Nouara et Dda Chérif » a débuté ainsi. Par la suite, elle devient l’ambassadrice de la chanson kabyle féminine. Elle a interprété les textes des plus grands artistes et poètes : Chérif Kheddam, Medjahed Hamid, Benmohamed, Hacène Abbassi et L’Hacène Ziani.
Parallèlement à son talent d’artiste, Nouara est aussi excellente comédienne. Elle a fait partie de la troupe de la Chaîne 2 durant plusieurs années, comme elle a fait partie aussi de l’équipe de «Ourar lxalat». La diva de la chanson kabyle Nouara donnera un grand spectacle à Montréal le samedi 26 mai à la salle Outremont. Ce spectacle-hommage à Chérif Kheddam. Qui de mieux que Nouara pour honorer la mémoire de Dda Chérif ?

Par : Kahina Hammoudi

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel