Le Midi Libre - evénement - La rentrée scolaire pourra-t-elle être de nouveau reportée ?

Edition du 14 Septembre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Éducation
La rentrée scolaire pourra-t-elle être de nouveau reportée ?
14 Septembre 2021

Les rentrées sociale et scolaire en Algérie se déroulent sous haute tension cette année. Outre les défis habituels auxquels les pouvoirs publics font face à chaque fois, cette rentrée revêt un caractère singulier après toute une série d’événements qui a marqué le pays ces derniers mois.

Si toutes les rentrées se ressemblent ces dernières années, celle de 2021 s’annonce exceptionnelle. À la crise sanitaire, s’ajoute un pouvoir d’achat en berne et une fièvre inflationniste qui n’inquiète plus que les experts. Plus qu’un défi, cette rentrée sera un véritable examen pour les responsables qui sont à la tête des secteurs publics.

Rentrée scolaire : plus qu’un défi-

Organiser la rentrée scolaire n’est pas une mince affaire. Onze millions d’élèves et plus de sept cent mille fonctionnaires devraient être gérés à la fois. Ce grand nombre est réparti sur plus de 30 000 établissements. Vu l’ampleur de la tache, le Gouvernement a du reporter la rentrée une première fois au 21 septembre prochain. La cause principale de ce report reste la crise sanitaire, qui inquiète toujours au plus haut point les élèves, leurs parents, ainsi que tous les responsables. Après la terreur que le variant Delta avait semé en juillet dernier, touchant même les enfants, des mesures strictes sont attendues par tous. Mais qu’en est-il sur le terrain ?

La rentrée et son bon déroulement tiennent à une campagne de vaccination qui peine à charmer le public, mais aussi à d’autres défis, qui ont l’air de paralyser les rouages du secteur. En effet, la surcharge des heures de travail et le manque demoyens pédagogiques inquiètent plus d’un. À en croire les syndicats du secteur, les pouvoirs public sont loin d’avoir tenu leurs promesses. Selon Messaoud Boudiba, porte-parole du Cnapeste, un report de la rentrée reste toutefois une probabilité éloignée. « il ne s’agit que de rumeurs et que jusqu’à présent ils n’ont rien reçu d’officiel », a-t-il confié. Pour le Satef « et même s’il n’y a rien d’officiel, tous ces problèmes non résolus n’augurent rien de bon pour cette rentrée ». Enfin le Snapeste pense que tout va se faire comme prévu. Le même syndicat affirme toutefois que s’il y a report, « c’est pour mieux appliquer sur le terrain le protocole sanitaire et prendre certaines mesures pour la réussir ».

Par : R. N.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel