Le Midi Libre - La 24 - Les révélations du ministre

Edition du 6 Septembre 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Stade de Blida, bus des paralympiques
Les révélations du ministre
6 Septembre 2021

Le secteur de la Jeunesse et des Sports vient d’être ébranlé par deux grands scandales au cours de la semaine écoulée. L’un est en lien avec les déclarations du sélectionneur national Djamel Belmadi sur la pelouse du stade de Blida tandis que l’autre concerne l’accueil scandaleux réservé aux athlètes paralympiques. Hier matin, le ministre de la Jeunesse et des Sports Abderrezak Sebgag a organisé une conférence de presse dans laquelle il est revenu sur ces deux événements majeurs de la semaine écoulée.

Sans concession, le premier responsable du secteur a reconnu qu’il s’agit bel et bien d’un scandale en ce qui concerne les paralympiques et que Belmadi avait raison sur toute la ligne. Selon lui, le scandale du bus qui avait été destiné à recevoir et déplacer les athlètes algériens champions aux jeux paralympiques de Tokyo ne passera inaperçu. « J’ai été choqué de ce que j’ai vu. Ce qui s’est passé est totalement inacceptable », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que « les mesures administratives nécessaires seront prises à l’encontre des responsables et certains parmi eux seront limogés ». Pour rappel, les images de l’accueil réservé à ces sportifs à l’aéroport d’Alger, relayées largement sur les réseaux sociaux, avaient suscité une vague d’indignation auprès des Algériens, notamment après les exploits réalisés lors des jeux paralympiques de Tokyo. L’une de ces vidéos montre Safia Djellal, championne paralympique et détentrice du nouveau record du monde de sa spécialité (lancer du poids F57), peiner pour monter dans le bus mis en place. Sur son fauteuil roulant, la championne a eu du mal à accéder, sans aucune assistance.

À noter que ce véhicule n’est pas de tout adapté aux personnes aux besoins spécifiques. «Belmadi avait raison» S’exprimant autour des dernières déclarations du sélectionneur national sur la pelouse du stade Tchaker de Blida, à la veille de la rencontre contre le Djibouti, le ministre Abderrezak Sebgag a abondé dans le sens de Belmadi en affirmant que ce dernier avait tout à fait raison de ce qu’il a dit sur la pelouse. « Belmadi n’a fait que relater les faits, et il a été extrêmement franc. Il est de son droit de livrer ses remarques », a-t-il souligné. Pour ce qui est de la situation dont se trouve le terrain du stade, il ajoute « que même à l’oeil nu on peut constater les lacunes existantes ». Selon l’intervenant, « la maitrise des techniquesd’entretien des terrains en gazon naturel constitue un véritable problème pour nous et nous nous efforçons de résoudre ce problème ». Pour rappel, lors de la conférence de presse qu’il a tenue le 1er septembre 2021, le sélectionneur de l’équipe nationale, Djamel Belmadi, a poussé un coup de gueule contre l’état dans lequel il a trouvé la pelouse du stade Mustapha Tchaker de Blida. Il a, en effet, qualifié l’état de la pelouse du stade de Blida de « catastrophique », et il n’a pas hésité à dénoncer une tentative de « sabotage ».


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel