Le Midi Libre - La 24 - L’agression d’une étudiante suscite la colére

Edition du 25 Juillet 2021



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Cité universitaire à Oran
L’agression d’une étudiante suscite la colére
25 Juillet 2021

Malgré la situation sanitaire, la multiplication des agressions verbales et physiques à l’encontre des étudiantes dans les établissements universitaires est un phénomène qui ne cesse d’accroître.

En effet, le vendredi 23 juillet 2021, une étudiante étrangère résidant dans une cité universitaire pour filles dans la ville d’Oran a publié sur sa page Instagram une vidéo où l’on peut entendre des cris de détresse provenir de la chambre d’à côté, dans laquelle se trouvait un homme (F. M.) en train d’agresser violemment une étudiante. L’agresseur a été reconnu par les internautes qui ne cessent de relayer la vidéo
depuis hier matin en exhortant la Police nationale à l’arrêter. CelestineAlianat, la jeune fille qui a posté la vidéo et qui étudie à la Faculté des sciences de la nature et de la vie à Oran, a décidé d’intervenir, à 3h30 du matin, malgré la peur de représailles et est sorti interpeller l’agresseur. Ce dernier, effrayé, a fini par sortir de la chambre de l’étudiante, la libérant par la même occasion et a commencé à justifier sa présence à l’intérieur de la cité universitaire. Ce à quoi Célestine Alianat a repondu qu’il n’avait pas le droit de se trouver au sein de la cité.

Un acte héroïque

Dans cette même publication l’étudiante étrangère a tenu à dénoncer le harcèlement sexuel subi par les étudiantes noires en Algérie déclarant "j’ai été agressée dans la rue, les taxis, je suis traumatisée par ces expériences. Mais je n’aurais jamais pensé me sentir en danger dans la cité universitaire" ajoutant avoir hésité à venir à la rescousse de la jeune femme. Cependant, après dix minutes de terreur à attendre que la sécurité intervienne, Alianat raconte avoir "eu peur que la fille soit violée, si j’avais été a sa place, j’aurais aimé que quelqu’un intervienne". Les internautes choqués par ces enregistrements ont appelé les autorités compétentes à intervenir en arrêtant l’agresseur et ont tenu à mettre en avant le courage d l’étudiante étrangère qui a fait preuve d’un acte héroïque. De plus les étudiants algériennes ont tenu à soutenir Célestine Alianat, déclarant que "l’insécurité règne dans les cités universitaires pour filles depuis des années, à cause de la complicité des gardiens qui permettent à des prédateurs d’y accéder".


L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel