Le Midi Libre - evénement - La Tunisie toujours attractive

Edition du 17 Juillet 2019



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Les Algériens s’y rendent par milliers
La Tunisie toujours attractive
17 Juillet 2019

Comme chaque été, les Algériens se rendent par milliers en Tunisie. Cette fois,les prix sont devenus imbattables et une qualité de prestation rehaussée. Nos touristes y trouvent leur compte.

Les agences de voyages se frottent les mains, les séjours d’une semaine enTunisie et dans les côtes balnéairessont proposés entre 35.000 et 37.000 DA.Une aubaine pour les familles ou pour lescouples qui sont attirés d’avantage vers lepays de Carthage.Le séjour comprend le prix du billet et lesfrais d’hôtel 3 étoiles avec d’autres loisirs.Pour ceux qui optent pour un séjour deluxe, ils devront payer plus, entre 50.000et 55.000 dans des hôtels 4 étoiles.

Quoidemander de plus pour ceux qui n’ont guère le choix. En effet, les Algériens qui sont fidèles à la destination tunisienne ne veulent pas changer de cap. Si les problèmesde visa et la longue attente seposent toujours, les voisins exploitent lefilon pour faire recette.Côté organisation, le ministère tunisien de l’Intérieur indique "qu’aucun touriste algérien n’est refoulé aux frontières" et la taxe que devait payer chaque ressortissant algérienest annulée face aux protestations dugouvernement algérien l’année dernière.Au niveau des douanes, indique-t-on, les passages s’effectuent en moins d’une heure et les procédures administratives ont été allégées. Les Tunisiens espèrent attirer au moins 300.000 Algériens ou un peu plus pour cette saison estivale pour sauver le tourisme qui a été menacé par l’insécurité causée par les attentats terroristes.

L’année dernière, les Algériens étaient au plus fort du rendez-vous estival alors que les touristes européens avaient déserté les côtes tunisiennes face aux craintes d’insécurité. Mais les Tunisiens qui misent beaucoup sur le déferlement de leurs voisins, innovent les en introduisant des formules tels que des circuits au long des villes avec des visites guidées pour ceux qui désirent se rendre dans les musées et monuments historiques ou des séjours pour le tourisme médical qui est l’autre facette de la réussite. Des témoignages sur le Web mettent en évidence une qualité de prestations durant les séjours.

D’ores et déjà, certains hôtels affichent complets et dès lors il faudra attendre la fin du mois et le début d’août pour partir avec la seconde vague dont un rush est attendu. Il faudra pour ainsi dire que l’Algérie se ressaisisse sur son développement touristique. Un pays qui ne manque pas d’atouts sur ce plan et qui dispose d’un potentiel qui demeure toujours sous-exploité.

Par : FAYÇAL ABDELGHANI

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel