Le Midi Libre - evénement - Inauguration de la ligne ferroviaire Oran-Béchar

Edition du 17 Juillet 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Le premier voyage a eu lieu jeudi dernier
Inauguration de la ligne ferroviaire Oran-Béchar
17 Juillet 2010

Le ministre des Transports, Amar Tou, a procédé jeudi dernier, à la gare de Béchar, au coup d’envoi de l’exploitation commerciale du train reliant, pour la première fois, la wilaya de Béchar à la capitale de l’Ouest, Oran. Cette nouvelle ligne ferroviaire quotidienne, effectuera des haltes respectivement au niveau des stations de Beni-Ounif (Bechar), Ain-Sefra, Naâma, Mecheria, Demouche R’djem et Tabia (Sidi Bel-Abbès).
Avec une vitesse maximale de 160 km/heure, le train rallie les deux régions distantes de 700 km, en l’espace de douze heures de temps, a indiqué un responsable de la direction générale de la Société nationale des transports ferroviaire (SNTF).
Des dizaines de voyageurs ont d’ailleurs pris part au premier voyage officiel, et ce, à partir de la gare d’Oran, qui a eu lieu jeudi à 18h25. Ce n’est que vers 6h20 du matin que les voyageurs sont arrivés à Béchar. Ces derniers ont exprimé leur satisfaction quant aux commodités et prestations de services mises en place.
Outre le choix des "places", notamment, des places assises ou de couchettes, le train est "complètement" climatisé, assurant ainsi des voyages très confortables. La ligne est dotée d’un système de contrôle informatisé, ce qui assure une sécurité fiable, ajoute-t-on. Selon le responsable de la SNTF, les dessertes quotidiennes sont prévues à 18h25 au départ d’Oran et de 18h50 de Béchar. Pour ce qui est des prix, le trajet coûtera, indique-t-on, quelque 1.600 DA en place couchette et 1.200 DA en place assise. Il est utile de signaler, à ce titre, que la réalisation a nécessité une enveloppe financières globale de 93 milliards DA.
Mis en service dans le cadre de la stratégie de modernisation du réseau ferroviaire, cette ligne permettra le transport de quelques 600 millevoyageurs et de 750 mille tonnes de marchandises.
Pour sa part, le ministre des Transport a indiqué que la réalisation de cette ligne vient en renforcement du réseau national de transport ferroviaire, qui sera "consolidé" par le lancement, au titre du quinquennat 2010-2014, de nouveaux projets.
Ces projets, actuellement en étude, concernent des dessertes ferroviaires à travers les régions des Hauts-Plateaux et du sud du pays, notamment, Djelfa-Laghouat, Tougourt-Hassi Messaoud, El Menea-Béni Abbes-Timimoun, Mecheria-El Bayadh, Laghouat-Ghardaia-Ouargla et Ouargla-Hassi Messaoud.

Par : Amel Benhocine

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel