Le Midi Libre - Magazine - Un 14 février tout en fleurs a Alger

Edition du 10 Fevrier 2010



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




La fête de la Saint-Valentin
Un 14 février tout en fleurs a Alger
10 Fevrier 2010

Pour des raisons pas tout à fait connues, on associe Saint-Valentin, prêtre mort en martyr à Rome en 270, à la fête des amoureux et ce, depuis le XVe siècle. Saint Valentin a dû certainement bénir bon nombre de jeunes couples de son vivant et on s’en est souvenu par la suite. Toujours est-il, aujourd’hui le 14 février c’est la fête des amoureux. Une fête qui reprend forme avec beaucoup d’ardeur de nos jours. Sans doute, la libération des mœurs et la mondialisation font que nos jeunes apprennent à mieux se connaître et la pudibonderie tend à s’effacer devant un nouveau mode de vie aussi spontané que naturel. Certes, il est vrai que des combats d’arrière-garde demeurent, mais il est tout aussi clair que ni on arrête le progrès ni on défend à deux personnes de s’aimer ou de se cacher lorsqu’elles s’aiment dans une société qui autrefois n’admettait pas qu’on éprouve des sentiments. Que la fête commence !

C’est un jour très important pour les amoureux, mais aussi pour ceux et celles qui sont seuls, qui cherchent l’âme sœur pour briser la solitude effroyable de leur existence. Ils attendent alors et espèrent une déclaration d’amour, une preuve sentimentale des plus sacrées. L’homme a besoin d’aimer et d’être aimé. Il ne peut pas vivre seul. La présence d’une autre personne à ses côtés pour partager ses joies et ses peines lui est indispensable. L’amour, donc, rassure d’où sa quête primordiale pour l’homme. De ce fait, un cadeau, quelle que soit sa nature, reste une quasi-obligation, lors de cette occasion, pour faire preuve de son amour.

Alger le 14 février 
La ville s’habille de ses plus beaux atours très colorés. La capitale se met de la partie et les femmes, encore plus jolies que d’habitude, respirent la joie de vivre et la gaieté se lit sur leurs visages. Les hommes deviennent moins taquins et expriment bien volontiers de la tendresse. Au centre-ville, une ambiance douce et festive règne partout, on s’interpelle de toute part et des rires éclatent et fusent continuellement. La ville connaît son hymne à la joie et à la bonne humeur. Les salons de thé ne désemplissent pas, envahis par des couples. On se fait souvent de belles promesses et on s’engage parfois pour vivre ensemble pour le meilleur et pour le pire.

Les fleuristes et les parfumeries un jour de la Saint Valentin
C’est là une belle journée pour les affaires. En effet, la plupart veulent marquer cette journée par un cadeau à offrir, preuve de l’attachement éternel à l’élu(e) de son cœur, sa moitié. En espérant que le destin saura les réunir. C’est une occasion également pour ces commerçants fleuristes, parfumeurs, bijoutiers… d’augmenter leurs chiffres d’affaire puisque la demande est forte durant cette journée plutôt romantique. En plus des parfums, des bijoux et des fleurs, le chocolat figure aussi sur la liste des cadeaux.
«Généralement, les roses rouges sont les plus convoitées parce qu’elles symbolisent la passion», nous dit Rachid, fleuriste à Kouba (Alger). Faire ainsi plaisir à son (sa) conjoint(e) et renforcer les liens d’amour, ou reprendre après une rupture, preuve de l’attachement éternel à la bien- aimée, ou le bien-aimé, sont monnaie courante durant cette journée. Aimer c’est savoir donner, savoir partager et faire des concessions mutuellement. Ainsi, on déambule à travers rues et boulevards pour sacrifier la tradition jusqu’au coucher du soleil, et au moment de se quitter, on se souhaite toutes les bonnes choses du monde, mais surtout sincérité et fidélité, deux sentiments qui se conjuguent avec l’amour. Le 14 février est une belle journée à saisir pour s’aimer sainement. La vie est si courte, il faut en profiter. Quant à nous, nous n’avons qu’à souhaiter tout le bonheur du monde à tous. Nos Algériennes et Algériens, tous âges confondus, sont capables d’aimer, autrement dit du don de soi ; il suffit seulement qu’on leur face confiance.

Bon vent à tous ceux qui s’aiment
"Tout l’univers obéit à l’amour ; Aimez, aimez, tout le reste n’est rien."
Citation de Jean de La Fontaine.
O.A..A.

Par : Ourida Ait Ali

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel