Le Midi Libre - evénement - Hadjar vilipendé à travers la Toile

Edition du 16 Novembre 2009



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




Il lui est reproché une mauvaise prise en charge
Hadjar vilipendé à travers la Toile
16 Novembre 2009

L’attaque perpétrée contre le bus transportant les Verts au Caire n’était apparemment qu’une entrée dans le menu, nos supporters étaient loin d’imaginer que même après la défaite des Verts ils seront confrontés à des «apaches» les attaquant de tous côtés. Ce match est devenu historiquemais non pas grâce au fair-play des Egyptiens et encore moins à leur «hospitalité». Leurs errements n’arrêtent pas de prendre de l’ampleur puisque des milliers de supporters égyptiens ont pris un réel plaisir à attaquer trois bus transportant des supporteurs algériens, dont trois ont été blessés, à la sortie du stade international du Caire et plusieurs rumeur sur Internet laissent entendre que sept supporters y ont laissé la vie. Ces heurts interviennent deux jours après une attaque contre le bus de la sélection algérienne, qui venait alors d’arriver dans la capitale égyptienne afin de prendre part à cette rencontre cruciale pour la qualification au Mondial 2010. Après que les fervents supporters se soient défoulés sur le Net pour dénoncer l’attaque contre l’EN, depuis 24 heures leur révolte et leur dénonciation s’est tournée vers l’ambassadeur d’Algérie en Egypte. Ce dernier a été vilipendé à travers des vidéos sur «Youtube et facebook.com» et fait l’objet d’un véritable centre de débats entre nos jeunes. Un supporter qui a vu mourir son frère tué par des supporters égyptiens dénonces «l’inefficacité de leur ambassade à les protéger et de avoir laissé livrées à eux mêmes dans un pays étranger dans de pareil les circonstances » et promet de «partir au Soudan avec un pistolet pour se venger et non pas pour regarder le match ». Le plus choquant des articles à travers la Toile est celui du site «Biladi» qui affirme que des femmes algériennes «ont été déshabillées au point de contrôle». Cet article indique que l’humiliation subie par nos femmes n’a jamais atteint ce stade de dérapage puisque «plusieurs d’entre elles ont été sommées de se déshabiller à leur passage au point de contrôle. Elles étaient soumises à une fouille corporelle stricte avant d’être invitées à entrer dans une salle pour une autre fouille plus minutieuse. Des femmes policières égyptiennes ont contraint certaines Algériennes à ôter une grande partie de leurs habits afin de s’assurer qu’elles ne portaient sur elles aucun objet dangereux.» Cette situation dans laquelle se sont retrouvés nos supporters est à déplorer car malgré le décret présidentiel n° 02-406 du 21 ramadhan 1423 correspondant au 26 novembre 2002 fixant les attributions des ambassadeurs de la République algérienne démocratique et populaire paru dans le Journal officiel n° 79 du 26 ramadhan 1423 du 1er décembre 2002), notamment l’article 14, spécifiant que «l’ambassadeur veille à la protection et à la sauvegarde des intérêts des ressortissants algériens, personnes physiques et morales», instruction qui n’a pas été du tout respectée et encore moins exécutée.

Par : Kahina Hammoudi

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel