Le Midi Libre - Midi Associatif - Les équipes soignantes peuvent-elles travailler sans conflits ?

Edition du 5 Avril 2009



Le Mi-Dit

Caricature Sidou


Archives Archives

Contactez-nous Contacts




L’association «Amine» débat de la problématique
Les équipes soignantes peuvent-elles travailler sans conflits ?
1 Avril 2009

L’Association « AMINE », connue pour ses misions sur l’humanisation des soins dans le milieu hospitalier et en partenariat avec le C.I.S.P organise demain, à l’Ecole de magistrature de Ben Aknoun, une conférence-débat placée sous le thème « Etre soignant en équipe pluriprofessionnelle ». Il serait juste de dire aujourd’hui, après plusieurs années qui ont suivi les réformes des hôpitaux, que le chapitre relatif aux relations humaines demeure de plus complexes et des plus difficiles à mener sur le terrain, sachant que la question ne relève ni des budgets ni des ordres de la hiérarchie.Il s’agit de comportements entre personnes différentes et qui doivent cohabiter ensemble pour une durée déterminée, parfois, celle-ci est de quelques minutes seulement, lorsque le vis-à- vis est un patient. Mais quand la personne en face est le collègue, et que la cohabitation est plus longue et le travail doit se faire en équipe, c’est là que les choses se compliquent. « Nous vivons et sommes témoins depuis plusieurs années de situations conflictuelles au sein des équipes soignantes qui perturbent le fonctionnement de ces structures et remettent même en question l’objectif pour lequel elles travaillent », nous a révélé le professeur Laraba, président de l’association Amine et chef de service pédiatrie au CHU de Bab El Oued. De son point de vue, les conflits entre ces équipes peu atteindre des fois des proportions alarmantes, allant jusqu’à négliger le patient. Une situation déplorable au sein des établissements de santé, ou généralement, le malade arrive dans une situation psychologique vulnérable, qui risque de se détériorer, au milieu de ces conflits entre les équipes pluridisciplinaires. « Nous entendons souvent des malades dire ne plus vouloir aller à l’hôpital et que l’accueil est mauvais. C‘est une réalité qu’il faut sérieusement prendre en charge », ajoute le Pr. Laraba. D’ailleurs, plusieurs intervenants seront réunis autour de cette conférence-débat qui traitera de plusieurs volets de la mission des équipes soignantes et du travail en groupe. Les séminaristes débattront de l’état de la concertation entre les équipes, des mal-entendus, des conflits, des difficultés et aussi des conséquences de ces comportements négatifs sur la prise en charge des malades. Mais aussi, il est question de diagnostiquer d’où vient le mal. « Nous pensons aujourd’hui, que l’absence de préparation des soignants au travail en équipe explique en bonne partie cette situation », affirme M. Laraba, qui remet en cause les carences des formations académiques, qui occultent l’apprentissage du travail en équipe, notamment en milieu hospitalier.
« Si nous arrivons à faire comprendre à nos soignants comment ils doivent travailler en concertation et en équipe, cela évitera beaucoup de conflits inutiles », dit-il, précisant que l’objectif de cette rencontre est de trouver les outils de la relance de cette dynamique du travail en groupe.

Par : L. M.

L'édition du jour
en PDF
Le Journal en PDF
Archives PDF

El Djadel en PDF
El-Djadel en PDF

Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.Archives
Conception et réalisation Alstel